Réseau Ho : Travaux préparatoires sur le module 4


Episode 345 • Le module 4 est un module de pleine voie. Je vais y recycler plusieurs bâtiments de mon ancien module Z.I. Nord.


Les travaux dans la gare Sainte-Gisèle sont presque terminés : il ne me reste que le relief d’avant-plan à réaliser. Je débute donc les travaux sur le Modulino 04, à droite de la gare. La structure a déjà été réalisée lors de la construction des quatre premiers éléments. De même, ce module est déjà doté de ses six feeders électriques : Alimentation traction numérique, alimentation des décors en 14v continu et alimentation des solénoïdes en 14v alternatif.

Photo 2867 : Le Modulino 04 sera un module de pleine voie et urbain. Source : letraindemanu.fr

Le volume

J’ai longtemps hésité sur la décoration de ce quatrième module entre une version campagnarde et verdoyante ou un ensemble plus urbanisé. J’ai opté pour la seconde solution afin d’y recycler une partie des bâtiments sauvés de mon ancienne ZI Nord : La menuiserie Gaston Dubois (une construction intégrale réalisée à l’époque. Voir les épisodes 40 et 42), ainsi que le  célèbre « Hôtel du Nord » que j’avais coupé en deux pour en faire deux demi-bâtiments.

La voie unique qui se dirige donc vers l’atelier devra à un moment disparaître dans un tunnel pour aborder le module d’angle. Mon décor doit donc être suffisamment haut pour envisager un pont sur le futur module 05. Je crée donc un volume en polystyrène dont la largeur doit autoriser l’implantation des demi-bâtiments, d’un trottoir et d’une voirie.

Photo 2868 : Le Modulino 04 sera un module de pleine voie et urbain. Source : letraindemanu.fr

Le dessus de ce volume est recouvert d’une chute de contre-plaqué de 5 mm pour la voirie et d’une petite planche de Balsa de 1,5 mm pour le trottoir. Le décor est étagé afin d’insérer un peu de verdure dans cet environnement plus urbain. A signaler que la couche supérieure du polystyrène est découpée de façon à venir recouvrir l’épaisseur de la façade arrière. En effet; des bâtiments y seront posés et ils doivent donc être placés contre le fond de décor au risque d’un espace disgracieux. Le volume ainsi créé est retiré pour la pose de la voie.

Photo 2869 : Vue arrière du  Modulino 04. Source : letraindemanu.fr

La pose de la voie

La voie C étant en ligne droite, sa pose ne présente pas de soucis particulier et reprend la technique détaillée dans l’épisode 214 : Raccordement mécanique à la voie C du Modulino 03, raccordement électrique au feeder traction à chaque extrémité du Modulino 04, voie collée à la néoprène en gel à proximité des raccords, puis sectionnement de la voie avec un disque monté sur le flexible de la Drémel. Les coupons sont ensuite vissés avec les vis ad hoc de la marque. Une bande de Dépron 6 mm est biseautée puis collée près de la voie du coté fond de décor pour diminuer l’épaisseur de la voie C Märklin / Trix. Le coté spectateur sera traité lors de la création du relief négatif.

La voie est ensuite protégée par du scotch de peintre.

Le volume en polystyrène est collé à sa place définitive et recouvert de plâtre à modeler à l’exception de la planche supérieure qui sera la future voirie.

Photo 2870 : Pose de la voie C Märklin / Trix sur le Modulino 04. Source : letraindemanu.fr

Les murs de soutènement

Deux murs de soutènement sont créés pour étager le décor et pouvoir ainsi insérer de la verdure. Les murs sont en pâte à modeler qui durcit à l’air. J’ai repris ici la technique déjà utilisée sur le pont mobile de l’ancien réseau. seule différence : les raccords sont en béton au lieu de renforts métalliques.

Le séchage se fait à plat, sous une légère pression. Attention, ce produit peut légèrement se rétracter au séchage. Une fois sec (deux jours), ils sont collés à la néoprène en gel sur une base de plâtre.

J’avoue avoir été un peu déçu par le produit vendu chez Zodio. Je préfère la marque distribuée par Truffaut, plus stable au séchage.

Photo 2871 : Murs de soutènements sur le Modulino 04. Source : letraindemanu.fr

Peinture

Les murs sont protégés.

La voirie est peinte en gris chaud : 60% blanc de titane + 25 % noir de mars + 15% Ocre claire.

La roche est peinte en gris froid : 60% blanc de titane + 25 % noir de mars + 15% bleu. Les creux sont renforcés par un gris plus foncé. Les arrêtes sont éclaircies au blanc sec.

Les murs de soutènement sont ensuite salis avec plusieurs couches de « jus crasse« .


Photos 2872 et 2873 : Peinture de la voirie, des roches et des murs de soutènements sur le Modulino 04. Source : letraindemanu.fr

A suivre : implantation des bâtiments et installation des éclairages.

Emmanuel

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s