Une nouvelle locomotive à vapeur pour la compagnie



Épisode 205 – La Compagnie Industrielle et Commerciale vient de recevoir une nouvelle locomotive à vapeur expédiée de Belgique. Reportage.


De notre envoyé spécial 

Important événement ce week-end dans le Marcillais puisque Laurent Grivoire, maire de la commune, faisait l’honneur de sa présence à la cérémonie de réception d’une nouvelle locomotive par la Compagnie Industrielle et Commerciale (CIC), la société de transport ferroviaire qui dessert le bassin d’emploi de la région. Ce nouvel engin de traction à été offert par la compagnie belge « Les Robertmonts » et réceptionné ce vendredi par la CIC. Le mécanicien et le chauffeur avaient revêtu pour l’occasion un uniforme gris d’époque.

Dans son discours, l’édile, qui participait là à sa dernière apparition publique avant les prochaines élections, n’a pas manqué de remercier le préfet qui a récemment approuvé l’extension de la ligne ferroviaire à l’Est et la construction du dépôt dont les travaux ont débuté en début d’année. Il s’est également félicité que les entreprises locales ont été associées à ce grand chantier. C’est en effet la Société de Travaux Publics et de Maintenance (STPM), implantée de longue date dans la Z.I. Nord et cliente embranchée sur le réseau de la CIC, qui a été retenue pour la construction des infrastructures. « La CIC va enfin pouvoir disposer d’un dépôt, une installation qui devenait indispensable pour entretenir son parc moteur qui compte désormais, grâce à ce nouveau don, six locomotives à vapeur » s’est ainsi réjouit Emmanuel, le président de cette compagnie en plein développement. Nous lui avons demandé de nous en dire plus sur cette donation.

■ Le canard : « Dans quelles circonstances avez-vous rencontré le président des Robertmonts, Pascal Hubert ? »

● La CIC : « Cette nouvelle machine est en effet un don d’une compagnie-amie belge, la compagnie « Les Robertmonts » implantée Rue des Thermes en Belgique et présidée par Pascal Hubert.  L’entrepreneur du Plat-Pays est aujourd’hui de plus en plus sollicité à l’international pour présenter sa compagnie et son savoir-faire dans les salons professionnels du secteur ferroviaire. Et c’est à l’occasion d’un de ces salons, celui de Saint-Mandé en l’occurrence, que nous nous sommes rencontrés. Le président Hubert a été sensible à l’article que j’avais consacré à son réseau et à souhaité m’en remercier en offrant à la CIC une locomotive »

■ Le canard : « Vos deux compagnies ont un point commun, l’alimentation par 3e rail… »

● La CIC : « Effectivement, nous avons opté pour ce système ancien très fiable, beaucoup plus répandu en Belgique qu’en France. Dans l’hexagone, il est souvent considéré comme inesthétique et seuls 10 à 15% des réseaux ont opté pour cette alimentation. Pourtant, le 3e rail peut être très discret comme l’a prouvé le président Hubert sur son réseau. En parlant de 3e rail d’ailleurs, je tiens à souligner l’entraide qui prévaut dans notre microcosme puisque tous les donateurs de la CIC proviennent du forum spécialisé 3rails [accessible en lecture seule pour les non-membres, NDLR] ».

■ Le canard : « Présentez-nous un peu cette nouvelle locomotive »

● La CIC : « Cette locomotive-tender de la série T12 des KPEV (chemins de fer du Royaume de Prusse) est du type 130, ce qui en fait un engin de traction assez polyvalent même s’il est plutôt destiné à la traction des rames-voyageurs. C’est une locomotive à haute pression à deux cylindres qui développe 870 cv et résulte d’une amélioration de la série T11. Elle est capable de tracter 295 tonnes à 75 km/h en terrain plat. Sur le réseau de la CIC, elle sera préférentiellement affectée à la traction des rames voyageurs, navette ouvrière et omnibus ».

■ Le canard : « Elle entrera en service sur le réseau de la CIC prochainement ? »

● La CIC : « Oui, elle va pouvoir prendre du service rapidement car la machine [fabriquée par la Société allemande Märklin sous la référence 36741, NDLR] dispose d’une électronique dernière génération aux réglages plus précis et ne nécessite donc pas de travaux particuliers pour circuler sur le réseau. Ayant été livrée dans un état impeccable et complète avec ses documents d’origine, son enregistrement en préfecture sera simplifié pour obtenir les certifications de circulation. Les Marcillaises et Marcillais vont donc pouvoir bénéficier de dessertes voyageurs améliorées dans les tous prochains jours ».

Photos 1508 à 1511 : La nouvelle locomotive de la CIC, une T12. Source : letraindemanu.fr

■ Le canard : « Cette nouvelle locomotive n’est pas arrivée seule… »

● La CIC : « Effectivement, le président Hubert s’est montré particulièrement généreux puisque la locomotive est entrée dans ZI Nord en tractant trois nouveaux wagons : deux wagons couverts (un Gs 210 de la DB, référence 4410, et un Gbs 245 de la poste allemande, référence 00760-17ainsi qu’une citerne pétrolière de la Société Esso (référence 4441). Ces trois nouveaux wagons vont renforcer les capacités d’emport de la compagnie. La Société Laure Noirt a déjà manifesté son intérêt pour la citerne et le service Matériel et Traction pourrait se voir attribuer le Gs 210 pour l’équiper en véhicule atelier. Tous ces véhicules passeront entre les mains de nos agents du service Peintures et Patines ».

Photos 1512 & 1513 : La nouvelle locomotive de la CIC tractant les trois nouveaux wagons de la compagnie. Source : letraindemanu.fr

■ Le canard : « Un état sur l’avancée des travaux dans le dépôt ? »

● La CIC : « Les lourds travaux de terrassement ont été entamés en octobre dernier. La STPM a commencé début février par le renforcement du mur de soutènement qui était très dégradé. La prochaine étape sera le percement du tunnel vers le Sud-Est. La pose de la voie principale sera alors envisageable puisque nous avons trouvé les éléments de voie de transition chez le fournisseur  » Doudou Modélisme  » au salon de Saint-Mandé. Pour les voies de service, il nous manque encore trois aiguillages gauches et nous avons lancé un appel auprès d’autres compagnies qui pourraient s’en séparer lors d’opérations de renouvellement de voie ».

■ Le canard : « Des nouvelles de la remise à locomotives ? »

● La CIC : « Après plusieurs semaines de réflexions sur les offres de qualité de nos entreprises françaises, nous avons finalement retenu le cabinet d’architectes  » Cités miniatures « . Il avait déjà été retenu pour nos cabines d’aiguillage et pour un entrepôt de la STPM. Il propose une jolie remise béton à deux voies, en demi-profondeur. Ce modèle, plus compatible avec le budget contraint de la compagnie, permet d’augmenter la longueur des voies d’accès et donc les voies d’exposition de notre parc roulant tout en offrant la possibilité d’un joli aménagement intérieur visible par une large baie vitrée. Le modèle a été commandé au salon de Saint-Mandé et est déjà en cours de construction. C’est un beau bâtiment ! »

■ Le canard : « Un dernier mot pour conclure ? »

● La CIC : « Effectivement, je tiens à remercier sincèrement Pascal Hubert, notre ami belge, qui s’est montré particulièrement généreux. Car malgré la débrouillardise de nos équipes qui font beaucoup de recyclage, la CIC n’aurait pas pu se développer aussi rapidement sans le mécénat et le soutien de ses donateurs qui émanent tous du Forum 3 rails. Les travaux de construction du dépôt progressent et les équipes poursuivent les travaux d’aménagement dans ZI Nord ».

Que de bonnes nouvelles de la CIC !

De notre reporter dans le Marcillais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s