Une exposition de grande qualité à Gennevilliers


Épisode 120 – Le week-end dernier se tenait à Gennevilliers une exposition de trains miniatures organisée par le RMB. Le contenu était à la hauteur du programme annoncé avec de magnifiques réseaux et un panel très complet d’acteurs économiques réputés.


Le programme annoncé par le Rail Miniature de la Boucle (RMB dans la suite du texte) était alléchant avec une vingtaines de réseaux, dont plusieurs ont été publiés dans nos revues spécialisées, et autant d’acteurs économiques. Les réseaux proposés étaient variés, d’un haut niveau de qualité et présentés avec soin.

Photo 687 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Source : letraindemanu.fr

La visite était fluide grâce à de larges allées et le stand de restauration était équipé de tables et chaises propices à un temps de convivialité avec les amis. J’y ai retrouvé Philippe (le réseau de Céou) et ai fait la connaissance d’un ancien président de l’AMFI. Mon seul reproche concernerait l’inaccessibilité aux personnes en situation de handicap, car le site ne leur est tout simplement pas accessible en fauteuil roulant en raison des deux escaliers.

Le RMB a su attirer près de mille-cent visiteurs à son évènement. Si le samedi a vu défiler principalement les ferroviphiles avertis, le dimanche a été marqué par une foule plus familiale malgré la rude concurrence d’une Fête des mères ensoleillée. C’est donc un résultat encourageant avec une entrée payante à cinq euros, demi tarif pour les enfants.

Le Port de Craquetot : Craquant

Ce joli petit réseau Hoe compact et inspiré des CF du Calvados a été conçu pour les expositions et était présenté sur le stand de l’AMFI. Tout y est « fait maison« , bâtiments et véhicules compris. Craquetot est un petit port normand fictif desservi par une extension de ces Chemins de fer et ses bâtiments sont inspirés de cette région et quelques autres lieux. Il en est de même pour la gare et la remise. Les bateaux sont également de construction personnelle sur plans ou inspirés de cartes postales.

Visiter le site de l’AMFI : Cliquez ICI

Photo 688 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Le réseau Craquetot. Source : letraindemanu.fr

Quoi de neuf chez BCF ?

La jeune entreprise des Yvelines créée début 2015 et animée par Gilles Fressonnet propose une multitude de produits pour du décor haute définition aux échelles 0, Ho et N.

BCF propose un joli transkit pour voiture à impériale ouest de chez Jouef. Au final, on ne conservera du véhicule de base que la caisse avec ses longerons, les vitrages et la vis de fixation. Le véhicule de base n’est pas fourni avec le kit mais se trouve encore assez facilement sur le marché de l’occasion. Ce transkit pourrait être une bonne occasion pour découvrir ce type de produit et apprivoiser ces matériaux, avant de se lancer dans des kits plus complexes.

Photos 689 et 690 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Produits BCF. Source : letraindemanu.fr

Visiter le site BCF : Cliquez ICI

P’tit train de la Haute-Somme : Charmant

Proposé par l’Association Modélistes Amiens Longueau (AMAL), ce réseau en Hoe est une revisitation des chemins de fer départementaux dans la région des Hauts-de-France. Déjà vu à Fédé Rail 2017, il était proposé cette année dans une version plus complète.

Traité avec soin, ce réseau plein de charme dégageait une belle ambiance rurale d’un temps aujourd’hui révolu.

Photos 691 et 692 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Réseau Hoe de l’AMAL. Source  : letraindemanu.fr

Visiter le site du club : Cliquez ICI

Quoi de neuf chez Cités miniatures ?

Cités miniatures élargit sa gamme de bâtiments industriels avec, à l’échelle HO, une nouvelle usine bicorps et verrière.

L’architecture est assez passe-partout avec un étage en terre cuite sur chaque bâtiment.

Les deux constructions, une petite et une grande, sont également disponibles séparément. Cloisons et planchers sont fournis. L’emprise au sol de la version complète est de 354×130 mm. Elle comprend également mur d’enceinte avec portail et porte d’accès.

Photo 693 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Nouveautés Cités miniatures en Ho et N. Source : letraindemanu.fr

A l’échelle N, deux nouveaux immeubles de ville complètent la gamme : le premier est un R+3 sur RDC avec boutique en angle, le second un R+2 avec une belle façade arrière.

Visiter le site du fabriquant : Cliquez ICI

Ambiance portuaire pour Liberty-Rail : Saisissant

Le réseau  » Ker-Auzène « , inspiré de Port-Saint-Gilles, un plan publié par Jouef en 1994, est un réseau Ho, avec des voies code 75, réalisé par Liberty-Rail pour les expositions. Tous les bâtiments sont  » fait maison « . Déjà vu à Fédé-Rail 2017 et à Romilly, on ne se lasse pas de l’admirer pour la belle ambiance portuaire restituée.

Photos 694 et 695 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Réseau portuaire Ker-Ausène par Liberty-rail. Source  : letraindemanu.fr

Visiter le site du club : Cliquez ICI

Quoi de neuf chez Est-Modèles ?

Cà roule pour Est-Modèles. Et pour cause : Celui qui fut ancien président du club de Noisy-le-Sec, a repris l’outillage et les moules de Loco Set Loisir, parti en retraite, pour pérenniser la fabrication de ces pièces indispensables à nos machines.

Cette succession tombe à point nommé puisque beaucoup d’artisans anglais sont partis en retraite, dans un pays où le montage de kits est vingt à trente fois supérieur au marché français.

Photos  696 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Nouveautés chez Est-Modèles Source  : letraindemanu.fr

Quinze références de roues motrices et six de roues porteuses sont ainsi proposées par ce dynamique artisan, spécialisé dans les kits abordables par les débutants en construction intégrale. Les roues sont en laiton et le nickelage mat est fait par un artisan.

L’offre est complétée par les axes et différentes pièces et outillages. Nous ne pouvons souhaiter à Yves Marly qu’un beau succès, non seulement sur le marché français, mais aussi sur le marché d’outre-Manche.

La 230 K sera proposée dans une livrée éphémère qui reste à finaliser.

Photos  697 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Nouveautés chez Est-Modèles Source  : letraindemanu.fr

Enfin, une 230B Est (+Nord) sera prochainement disponible en plusieurs versions : Une « 500 » et une « 800 grandes oreilles », avec tenders différents.
Certaines références Est-Modèles seront également distribuées par Maketis. J’y reviendrai.

Visiter le site d’Est-Modèles : Cliquez ICI

Le Cantal en HO : Splendide

L’Association des modélistes cheminots de Limoges (AMCL) exposait son réseau Landeyrat Marcenat, une gare du Cantal.

Déjà vue à Saint-Mandé 2018, cette belle installation de onze mètres est très réaliste du fait de la longueur des voies de cette modeste gare rurale qui témoigne des longs trains qui y circulaient autrefois. Le décor, qui y occupe la majorité de la surface, est très joliment traité avec sobriété.

Photos 698 et 699 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Réseau Landeyrat-Marcenat par l’AMCL. Source  : letraindemanu.fr

Visiter le site du club : Cliquez ICI

Photo 700 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Source : letraindemanu.fr

Sidi Fontana : Dépaysant

L’œuvre de Franck Combe nous transporte dans une oasis imaginaire marocaine en 1918, période trouble sur le plan militaire en raison des insurrections anticoloniales. L’auteur, également adhérent du RMB, a donc imaginé une ligne à voie étroite utilisée tant par les civils que par les forces armées.

Le titre du module de 120 x 50 cm est directement inspiré du patronyme d’un modéliste qui l’a conseillé sur son thème. La prémaquette voyait le jour en mai 2015 et les travaux sont débutés dans la foulées. Traité à l’échelle 1/76e 009 (Voie étroite de 60, écartement 9mm), le réseau est numérique et sonorisé. Les matériels roulants sont des kits et les bâtiments faits maison. Les arbres, très nombreux (150 environ), sont des produits chinois retravaillés. Le réseau a été achevé fin 2017 et a débuté ses tournées en expos. Gennevilliers était sa première présentation publique française et ce diorama a su attirer la curiosité des visiteurs de part l’originalité de son thème et le soin de sa réalisation.

Photo 701 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. réseau Sidi Fontana. Source : letraindemanu.fr

Retrouver l’auteur sur son blog : Cliquez ICI
Retrouver la genèse du projet sur le forum LR Presse : Cliquez ICI

Quoi de neuf chez Décapod ?

Plusieurs nouveautés sont annoncées. Coté peintures, 17 nouvelles couleurs acryliques sont disponibles : Rouge mat, jaune PTT, ocre rouge et des teintes chair (peau claire et peau foncée) complètent la gamme déjà proposée avec plus de 70 couleurs disponibles. Pour un rangement ordonné des fioles, le présentoir 36 flacons est complété d’un présentoir 90 pots.

Coté signalisation, la gamme s’enrichit de cibles BAPR et de 4 nouveaux mats. Des demi-barrières de PN avec moteur Alsthom sont également proposées.

Photos 702 et 703 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Nouveauté Décapod. Source : letraindemanu.fr

De nouveaux mats de caténaire sont également disponibles.

Visiter le site du fabriquant : Cliquez ICI

MIN de Rungis en N : Étonnant

Traiter le plus grand marché de produits frais au monde était une gageure. Seule l’échelle N permettait d’en reproduire une tranche de vie. Et le pari est plutôt réussi ! D’autant que ce choix imposait une transposition nocturne, horaires de pleine activité. La restitution lumineuse était donc un élément primordial pour réussir ce projet ambitieux. Représenté en début de période hivernale avec ses premières neiges, on est immédiatement transporté dans ce lieu mystérieux à l’approche des fêtes de fin d’années.


Même si Erwan Josset reconnaît bien volontiers ne pas être un grand spécialiste du N, il a beaucoup travaillé en amont par des travaux de recherches et d’observation. Il est ainsi parvenu à produire un diorama très dense et malgré tout aéré par une savante disposition des bâtiments. Pour mettre en valeur le ferroviaire, c’est le site à proximité de l’annexe traction qui a inspiré l’auteur lui permettant de justifier la diversité du parc moteur.


Photos 704 et 705 : Exposition de Gennevilliers 26 et 27 mai 2018. Nouveauté Décapod. Source : letraindemanu.fr

Patiné, sonorisé et savamment éclairé, l’aménagement intérieur de plusieurs bâtiments ajoute du charme à cet ensemble cohérent et dynamique.

En savoir plus sur ce projet : Cliquez ICI

Quoi de neuf chez Maketis ?

Ce généraliste du produit artisanal a su s’imposer dans la distribution de produits de qualité. Il est un atout pour tous les modélistes qui souhaitent acquérir de petites quantités de références aux origines diverses sans avoir à multiplier les frais de port en s’adressant à chaque fournisseur. Maketis vend en effet la plupart de ses articles aux prix publics des producteurs. Idéal donc si votre liste de courses contient un panachage de marques artisanales et industrielles puisque Maketis distribue plus de 70 fournisseurs.


Photo 706 : Image d’illustration. le stand Maketis à l’expo de Chelles en mai 2018. Source : letraindemanu.fr

Maketis, c’est aussi une enseigne qui innove. La gamme  » easy module  » (voir article sur Saint-Mandé 2018) rencontre un vif succès grâce à sa modularité. Idéal pour ceux qui ne peuvent bricoler bruyamment (en appartement par exemple) ou qui ne veulent pas se tracasser avec une menuiserie salissante, le concept est particulièrement séduisant pour envisager un réseau d’expo ou simplement pour prévoir le déménagement ultérieur du réseau. D’autres projets sont à l’étude de faisabilité.


Photo 707 : Système Magnorail sur le stand Maketis à Gennevilliers. Source : letraindemanu.fr

A Gennevilliers, Maketis avait mis en valeur le système Magnorail qui représente une animation alternative au Car Système Faller.

Visiter le site de Maketis : Cliquez ICI

Rue de la Cloche Bellot : Bluffant

Samuel Lardoux a eu l’audace de présenter un showcase particulièrement original tout en profondeur. La rue de la Cloche Bellot est une transposition de la zone industrielle et portuaire du Havre, sa région. Il aura fallu pas loin de cinq ans  à l’auteur pour reproduire cette rue entièrement faite maison à base de bois, plastiques et plâtre. Et il faut y regarder de près car Samuel a insisté sur moult détails pour peaufiner son œuvre. C’est bluffant de réalisme !



Photos 708 et 709 : Exposition de Gennevilliers, réseau Rue de la Cloche Bellot par
Samuel Lardoux. Source : letraindemanu.fr

Sur une si petite surface, le locotracteur rappelle le caractère avant tout ferroviaire de cette approche somme toute surprenante, pour une œuvre à admirer plus comme un tableau tridimensionnel qu’un réseau traditionnel.

Voir la genèse du projet : Cliquez ICI


Quoi de neuf chez Atelier CJ Model’s ?

Les platines électroniques pour la signalisation lumineuse HO sont disponibles. Fournies avec des cibles prêtes à poser, ces platines permettent de restituer le fonctionnement réaliste des signaux dont le clignotement des feux.


Photo 710 : Exposition de Gennevilliers, caténaire 1500v type landes de ACJ Model’s. Source : letraindemanu.fr

Dans la gamme  » Caténaire de France « , CJM propose désormais ogives et caténaires 1500v type Landes.

Visiter le site Atelier CJ Model’s : Cliquez ICI


Escadrille Saint-Michel : Savoureux

Pour conclure ce second opus sur l’exposition du RMB, je vous propose d’admirer les belles réalisations de l’Escadrille Saint-Michel qui proposait deux modules en Zéro étroit et un module au 1/35e.


Photos 711 à 713 : Modules 0e de l’Escadrille Saint-Michel. Exposition de Gennevilliers. Source : letraindemanu.fr

Ces échelles et le choix de la voie étroite permettent de reproduire avec soin et beaucoup de détails des chemins de fers industriels aujourd’hui disparus. C’est tout simplement magnifique !


Photos 714 et 715 : Module au 1:35 par l’escadrille Saint-Michel. Exposition de Gennevilliers. Source : letraindemanu.fr


Photo 716 : Exposition de Gennevilliers partie 3. Source : letraindemanu.fr

La Souchère-les-Bains

Œuvre de Michel Gachet, ce réseau criant de réalisme représente la halte réelle éponyme, située dans le Massif central au Pk 64,360 de la ligne Bonson (Loire) – Sembadel (Haute-Loire) et à une altitude de 1063m. Le PN 142 y était accolé. Sur la photo d’archive ci-dessous, extraite du site  » massifcentralferroviaire.com « , on constate que Michel a scrupuleusement reproduit le bâtiment original.


Photo 717 : Halte de Souchère-les-Bains, extraite du site massifcentralferroviaire.com.


Photo 718 : Exposition de Gennevilliers partie 3. Reproduction exacte de la halte de Souchère-les-Bains par Michel Gachet. Source : letraindemanu.fr

Bien que l’auteur utilise du matériel aux normes NEM, la voie est réalisée avec des pièces Proto 87. Composée de trois modules, cette installation et ses circulations sont conformes à son état vers 1960. D’un très haut niveau de qualité, cette œuvre marque par la sobriété de cette reproduction et la finesse des détails. Le fond de décor, très réussi, est signé de Didier Lemaitre.


Photo 719 : Exposition de Gennevilliers partie 3. Reproduction exacte de la halte de Souchère-les-Bains par Michel Gachet. Source : letraindemanu.fr

57bis Rue Effeife

Ce réseau d’exposition Ho, œuvre de François Joyau, est réalisé sur la base de voies Péco code 75. Le titre  » Effeife  » provient des initiales de l’auteur du plan original, François Fontana, publié dans la revue  » Clés pour le train miniature  » et qui a suscité plusieurs revisitation par d’autres modélistes. Ce 57bis a d’ailleurs fait l’objet d’un article dans le Loco-Revue 836 de mars 2017.


Photo 720 : Exposition de Gennevilliers partie 3. 57bis rue Effeife par François Joyau. Source : letraindemanu.fr

L’auteur évoque un morceau de ligne de banlieue en remblai, coincée entre immeubles d’habitation et usines. La reproduction fidèle du cinéma « le Trianon » pourrait situer ce morceau de banlieue à Romainville (93) bien qu’aucune ligne de chemin de fer n’y passe à proximité. Ce cinéma, aujourd’hui géré par la CA « Est-Ensemble« , a été rendu célèbre pour avoir abrité les plans intérieurs de l’émission télévisée  » La dernière séance  » animée par Eddy Mitchell. Le soin apporté au décor est absolument remarquable et les nombreux bâtiments sont en construction intégrale. Le réseau est digitalisé et piloté par tablette, ce qui permet à l’auteur de discuter avec son public.


Photo 721 : Exposition de Gennevilliers partie 3. 57bis rue Effeife par François Joyau. Source : letraindemanu.fr

Rue des Epinettes

Jean-Michel Tête proposait son module  » Rue des Epinettes « , une installation de petites dimensions inspirée de La Plaine-Saint-Denis. La voie unique y dessert un petit embranchement industriel et offrait un prolongement opportun du réseau précédent auquel il était accolé.

Les bâtiments sont des kitbashings de maquettes du commerce ou en construction intégrale.


Photo 722 : Exposition de Gennevilliers partie 3. rue des Epinettes par Jean-Michel Tête. Source : letraindemanu.fr

Certes, ce petit module offre peu de possibilités de manœuvres mais sa surface restreinte permet d’y présenter un décor plus fouillé. C’est un excellent exemple pour les modélistes qui disposent de peu de place et d’un petit budget. Relié à une coulisse ou à d’autres modules, il permet d’y faire circuler des rames courtes avec quelques wagons attelés à une locomotive-tender ou un locotracteur. C’est donc du modélisme accessible.

Rue des papelards

La  » Rue des papelards  » est un petit module d’inspiration banlieue industrielle qui offrait un prolongement pertinent aux deux réseaux précédents. Là encore, la petite surface permet de travailler le décor avec beaucoup de détails. Œuvre de Frédéric Mouget, cet ensemble cohérent et joliment restitué ravissait les yeux. Ce module très élégant pourra inspirer les modélistes aux surfaces contraintes ou qui souhaitent se lancer sur un projet rapidement aboutissable.


Photo 723 : Exposition de Gennevilliers partie 3. Rue des papelards par Frédéric Mouget. Source : letraindemanu.fr

Magnifique dépôt Poinzéraut

L’œuvre de François Dubois est tout à fait remarquable. Composée de deux modules de 150 x 50 x 50 cm, l’auteur y évoque un dépôt 1500V imaginaire superbement réalisé et présenté.

Photos 724 et 7725 : Exposition de Gennevilliers partie 3. Dépôt Poinzéraut par Frédéric Dubois. Source : letraindemanu.fr

Tout y est fait maison et les quelques pièces du commerce sont entièrement retravaillées pour aboutir à un ensemble au décor particulièrement fouillé. Une machine à fumée, selon le même principe que celles utilisée en discothèque, permet d’évoquer la brume matinale. Un régal.

Monthermé au 160

Réalisé par le Club maquettisme de Sedan, l’installation reproduit avec exactitude la gare éponyme située sur la ligne Charleville-Mézières / Givet, sur une boucle de la Meuse. L’échelle N est un choix pertinent pour représenter un site aussi grandiose où tout est fait maison dans un soucis d’exactitude remarquable. Le fond de décor est d’un époustouflant réalisme et donne de la profondeur à l’ensemble.

Photos 726 et 727 : Exposition de Gennevilliers partie 3. Monthermé par le Club de Sedan. la gare réelle (Collection A. Poignant) et sa reproduction. Le viaduc. Source : letraindemanu.fr

Bourgogne 1500v

Présenté par le Rail Miniature de la Boucle (RMB), le club organisateur de la manifestation, cet ensemble modulaire évoque le site de Plombières-lès-Dijon. électrifiée en 1500v, cette installation digitalisée représente une section à double voie équipée d’une voie d’évitement banalisée.

Les très nombreuses circulations, avec des convois de treize voiture ou trente wagons (!), étaient particulièrement variées avec des dépassements spectaculaires grâce à la voie centrale parcourue dans les deux sens et équipée d’un BAL réalisé sur la base de signaux Décapod très esthétiques.


Photos 728 à 730 : Exposition de Gennevilliers partie 3. Bourgogne 1500v par le RMB. Source : letraindemanu.fr

Chemins de fer Rhétiques

Le Club du CCAC présentait un superbe ensemble modulaire en Hom suisse avec, notamment, un splendide viaduc et la modélisation de sites remarquables.

Docks Ceinture

Proposé par le Club Proto 87, ce très bel ensemble modulaire est d’une finesse extraordinaire.

Nous voici arrivés au terme de ce reportage sur l’exposition du RMB. Une exposition de grande qualité. Et même si un certain nombre de réalisations ont déjà été présentées par le passé, le visiteurs se sont délectés. Le panel des acteurs économiques était équilibré et mettait en avant les créateurs. C’est donc avec impatience que l’on attend la prochaine édition, d’ici à trois ans puisqu’il me semble que cette exposition est triennale.

Il est désormais temps de retourner aux travaux sur la ligne de la CIC, en particulier dans ZI Nord avec l’arrivée de la végétation, la construction de nouveaux immeubles et le retour de la BR 38 de sa GRG.

Emmanuel

Le terme artisan désigne ici les artisans et micro-entreprises. Les informations relatives à l’actualité des acteurs économiques sont publiées en toute indépendance éditoriale et ne revêtent aucun caractère publicitaire. Les informations à caractères technique sont communiquées sous toutes réserves. Les lecteurs sont invités à visiter les sites des fournisseurs pour toutes informations complémentaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s