Un chargement de tuyaux pour mon plat à ranchers


Épisode 181 – Mon plat à ranchers avait déjà un chargement de bois pour l’entreprise Laure Noirt. Aujourd’hui, je confectionne un chargement de canalisations béton pour mon entreprise de travaux publics.


Lors de ma récente visite chez Vincent en Bretagne, ce dernier m’avait gentiment offert quelques éléments de décor dont des tuyaux en plastique, sortes de grosses pailles mais aux parois plus épaisses. Ils peuvent parfaitement convenir à la reproduction de grosses canalisations. Je vais donc utiliser une partie de ce lot pour réaliser un nouveau chargement pour mon plat à ranchers Roco, le solde sera entreposé dans la cour de cette société de travaux publics en devenir.

Photo 1225 : Nouveau chargement pour le wagon plat à ranchers Roco. Source : letraindemanu.fr

Pour mémoire, le wagon a déjà fait l’objet d’une patine exposée lors de l’épisode 81 (« Patine : un wagon-plat à ranchers« ). Je vous invite à vous y reporter. Son chargement de bois est bien-sûr amovible pour varier les transports.

Préparation au Gesso

J’ai eu une mauvaise expérience de peinture sur pailles, la peinture n’ayant pas accroché sur ce plastique fin. Pour éviter la même déconvenue sur ces tuyaux, je prépare la surface avec un ponçage au papier de verre à gros grains. L’idée est ici de rayer la surface pour permettre un meilleur accrochage de la peinture. Puis, après dépoussiérage, je passe plusieurs couches de Gesso. Pour mémoire, le Gesso est un apprêt synthétique qui s’applique au pinceau comme une peinture bien qu’il soit légèrement plus épais qu’une peinture traditionnelle. J’applique donc plusieurs couches de Gesso alternées par un ponçage à grains fins, cette fois  pour affiner l’aspect du futur béton.


Photo 1226 : Application du Gesso. Source : letraindemanu.fr 

Mise en peinture des canalisations 

Tous les travaux de peinture sont réalisés aux pinceaux larges à poils souples. Les pièces sont manipulées avec des pinces à pansement en plastique et à usage unique, recyclées de mes soins post-opératoires et désinfectées. Elles évitent de se mettre de la peinture plein les doigts et limitent la surface de préhension des pièces. Pour leurs périodes de séchage, les tuyaux sont simplement maintenus debout, encastrés sur des allumettes elles-mêmes enfoncées dans une plaque de polystyrène, la pointe soufrée dans la plaque.

Pour un gris béton, je mélange trois couleurs (acrylique, marque Pébéo) : blanc de titane (50%) + Terre de Sienne claire (25%) + Noir de Mars (25%). Je dilue à l’eau ne connaissant pas la réaction du Gesso à mon habituel alcool à 70°.

Photo 1227 : Mise en peinture des tuyaux. Source : letraindemanu.fr

Madriers

C’est l’étape un peu fastidieuse et qui nécessite une bonne vue. Ces canalisations en béton de 11,2 cm (9 m 74 à taille réelle) sont assez lourdes. Elles sont donc transportées par trois unités superposées sur trois madriers. Ces derniers sont de simples allumettes coupées à la bonne longueur (largeur intérieure du plat moins 2 mm). On choisit des allumettes bien carrées et qui ne fibrent pas. Dans la même matière, je confectionne douze cales en V. Elles sont collées par paire à la colle vinylique sur les madriers.

Trois autres madriers, de même longueur, sont fabriqués de façon identique. A ces derniers, quatre nouvelles cales en V sont collées sur la face opposée.

Fixées par de l’adhésif double face dans le carton à peinture, ces madriers et leurs cales sont peints en brun cacao avec une peinture en bombe acrylique.

Photo 1228 : Confection des madriers. Source : letraindemanu.fr

Assemblage du chargement

A cette étape, tous les collages sont faits à la Colle 21 (cyanoacrylate anaérobie). La colle est déposée avec un cure-dent pour un dosage approprié. Les trois premiers madriers sont posés sur du double-face, bien dans l’axe : un au centre, les autres à chaque extrémité de façon symétrique. Sur ce premier niveau de chargement, deux tuyaux sont collés dans les cales. Faire des essais à blanc, car la cyanoacrylate colle instantanément. Lorsque ce premier niveau est solide, poser les trois autres madriers sur les tuyaux au droit des madriers du socle. Enfin, coller le troisième tuyau sur le centre.

Arrimage

Dans la réalité ce chargement serait fixé par des chaines arrimées au wagon. Et en plus je n’ai pas de chaine.

Le chargement devant être amovible pour les besoins de ce jeu de société tridimensionnel, j’ai opté pour un arrimage à base de fil de couture, collé sur les madriers. Dans mon cas, j’ai choisi un fil bicolore noir-blanc tressé. Le collage se fait à partir du dessous de chaque madrier (partie non visible), puis est collé point par point en maintenant la tension du fil. On fait le tour de la cargaison et on termine le collage en dessous également.


Photo 1229 : Assemblage du chargement de tuyaux pour mon wagon plat Roco. Source : letraindemanu.fr

Opération chirurgicale

Petite erreur de calcul : j’ai oublié de compter l’épaisseur du fil en début de travaux. Vous savez, les fameux «  2mm  » évoqués en début d’article. C’est simple, d’un côté, le chargement ne rentre plus dans le wagon : il est trop large. C’est ballot ! Car maintenant que tout est collé à la cyanoacrylate, ce n’est pas gagné pour corriger le tir. Ne voulant pas prendre le risque de couper le fil, j’ai trouvé une solution plus esthétique en sectionnant le madrier, non pas à une extrémité mais un peu plus vers le centre. Le point de collage fil/madrier est donc préservé. Je raccourci de 1 mm puis je recolle les deux bouts. Cette intervention chirurgicale ne laisse qu’une infime cicatrice.


Photos 1230 & 1231 : Le wagon plat à ranchers Roco et son nouveau chargement de tuyaux. Source : letraindemanu.fr

Grâce à Vincent, me voici maintenant en possession d’un nouveau chargement fait maison qui permettra de varier les cargaisons des rames. Très en adéquation avec l’installation prochaine de la STPM dans la ZI Nord.

Emmanuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s