Flexmove : le nouveau système bimodal rail-route d’AKKA Technologies



Épisode 301 • Verrons-nous prochainement des automobiles et minibus circuler sur des voies ferrées ? C’est en tout cas ce que propose le système Flexmove, concept bimodal d’AKKA Technologies et de sa filiale SICEF.


Les ferroviphiles connaissent bien la Micheline, sorte d’autocar ferroviaire sur pneus lancé dans les années 30 par André Michelin. Plus récemment, des véhicules d’intervention rail-route ont fait leur apparition, essentiellement dans le domaine des travaux et des entretiens d’infrastructures ferroviaires. Mais, si ces derniers véhicules sont destinés à des publics professionnels dans des corps de métiers très ciblés, leur particularité technique est qu’ils possèdent deux types d’essieux : les essieux route avec roues à pneus et des essieux rétractables pour la circulation sur rail.


Photo 2562  : le concept bimodal Flexmove par AKKA Technologies. Source : Dossier de presse AKKA Technologies

Le système Flexmove, lancé en janvier 2020, entend élargir le champs du transport rail-route en permettant à des voyageurs de réaliser des trajets combinant ces deux types de transports sans même quitter le véhicule.

Akka Research est un groupe international spécialisé dans l’innovation technologique. Fondé en 1984, il compte 21 000 collaborateurs dans le monde et a généré en 2020 un CA de 1,5 Mds d’Euros. Parmi ces nombreux axes en Recherches et de Développement (R&D) figure la mobilité de demain : produits, services, usages de la mobilité dans l’environnement du futur, pour les personnes et les biens. Flexmove s’inscrit donc dans cette orientation visant à améliorer les performances des transports tout en réduisant leur impact environnemental. C’est ainsi qu’à été créée, en février 2021 à Bruxelles, la Société d’Ingénierie, de Construction et d’Exploitation de la Ferromobile (SICEF) La startup et filiale d’Akka Technologies pourrait bien révolutionner le transport de demain.

Flexmove est un service de mobilité multimodale centré sur un véhicule électrique qui peut être conduit comme une voiture normale sur la route, mais qui peut également circuler sur les voies ferrées grâce à une technologie route-rail spéciale développée par AKKA. Les meilleurs experts en automobile et ferroviaire d’AKKA travaillent sur ce projet sur les volets spécifications système, véhicules, solution de guidage rail route et plateforme d’alignement, conduite automatisée, intégration système.

La faisabilité technique du système route-rail a d’ores et déjà été validée et plusieurs brevets ont été déposés, notamment pour le système de guidage multi-support adaptable à tout type de véhicules de tourisme ou de vans. La valeur stratégique du projet au sein de son écosystème ont été validées et reconnues par le pôle i-Trans, un pôle de compétitivité pour les systèmes durables de transport multimodal et urbain. Comme annoncé en juillet 2021, Flexmove a reçu le label du pôle de compétitivité i-Trans. Ce projet offre une nouvelle solution de mobilité adaptée tant aux zones urbaines qu’aux zones rurales, permettant ainsi à de nouveaux projets de réouverture d’infrastructures ferroviaires de voir le jour alors que le modèle économique et de desserte du train traditionnel n’est plus adapté.

Premiers essais en Occitanie

En octobre dernier, le Conseil régional d’Occitanie a annoncé son soutien à Flexmove dans le cadre du plan « France Relance », le plan de relance de l’Etat français ayant pour objectif d’accélérer la transition écologique et d’améliorer la mobilité dans les zones rurales de la Région tout en réduisant les coûts d’exploitation et de maintenance.


« Nous sommes fiers d’avoir obtenu le soutien d’une région clé comme l’Occitanie en France. Flexmove est un système de transport économiquement attractif qui peut être utilisé dans n’importe quelle région, créant de la valeur en exploitation des infrastructures ferroviaires sous-utilisées. Ce partenariat est une étape importante et un pas de géant vers le développement et l’adoption étendue de ce service de mobilité révolutionnaire. » a ainsi déclaré Jean-Franck Ricci, directeur général du groupe AKKA en charge du Développement commercial


Une première démonstration s’est déroulée mi-décembre 2021 au départ de la gare de Caudiès-de-Fenouillèdes (Pyrénées-Orientales) en direction d’Axat dans l’Aude.

Concrètement, une flotte de véhicules collectifs sera mise en libre-service au plus près des usagers, devant chaque mairie et dans les gares des communes rurales, majoritairement, afin que les riverains disposent de ce moyen de transport multimodal. « Notre société a développé toute une technologie brevetée qui permet de passer du rail à la route en quelques instants », commente Jules Morel, directeur général de la SICEF auprès d’Actu Perpignan.

Rien n’est encore annoncé quant aux conditions de formation préalable pour ces véhicules qui nécessitent de toute façon un permis B. Qu’en sera-t-il également de la circulation ferroviaire et de sa signalisation spécifique puisque bien évidemment, il faut envisager le croisement sur des tronçons pour la plupart en voie unique. Ont-ils déjà prévu les dépanneuses bimodales si le véhicule tombe en panne sur un viaduc ?

Le concept est prévu pour l’horizon 2026/2027.

Emmanuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s