Voie ferrée enneigée sur le module hivernal



Episode 281 – Le temps est venu de poser la voie ferrée sur le module hivernal. Des rails recouverts de neige.


Retour aux travaux sur le module montagnard. Dans cet épisode je vais poser une voie enneigée sur ce module hivernal. C’est une simple « voie de parade« . Seul le coupon de voie qui sert de raccord avec le module 2 (ZI Est / le dépôt) ne sera pas traité puisqu’il sera recouvert d’un paravalanche en béton.

Le rail de jonction avec le module dépôt est charcuté : les agrafes de liaison électriques sont retirées pour que toute la voie du module 4 soit totalement isolée.  Un des rails courbes et le rail d’extrémité côté opposé, vers le futur module 5, sont dotés de deux fils, rouge et noir, pour l’alimentation de la voie sur cette section. Les câbles seront raccordés au feeder traction ultérieurement. Des trous ont été percés dans la plateforme de voie et dans la planche de base. Un tube a été placé dans ces trous pour faciliter le passage des câbles dans l’épaisseur du relief.
Photo 2297 : Astuce pour passer les câbles électriques dans le relief, un tube relie la plateforme de voie à la structure de base. Source : letraindemanu.fr

Voie Märklin C sous la neige

La technique est ici appliquée sur de la voie C Märklin (Trix en 2 rails) mais est reproductible sur toutes les voies à ballast intégré. Je me suis questionné sur la méthode à utiliser puisque c’est une première pour moi, la difficulté étant de ne pas gêner le passage du frotteur sur les picots centraux et d’obtenir un résultat esthétiquement satisfaisant.

● Pour débuter, j’applique une couche de Gesso© avec des pinceaux : un pinceau fin pour travailler autour des plots centraux et un pinceau plus large sur le reste du ballast plastique intégré. Pour mémoire, le Gesso est une peinture acrylique légèrement pâteuse ayant donc un pouvoir couvrant supérieur à la peinture traditionnelle. Cette première étape a donc un triple objectif : teinter en blanc,  épaissir et servir de sous-couche d’accroche pour les travaux de collage qui vont suivre. Cette première étape nécessite d’être méticuleux pour ne pas peindre les plots ou les rails. Au besoin on nettoie immédiatement au coton-tige imbibé d’alcool à 70°. On laisse sécher une journée.


Photos 2298 et 2299 : Coupons de voie C Märklïn enduits de Gesso. Source : letraindemanu.fr

● Pour la suite des travaux, il vous faut le set de départ flocons de neige Noch 07065. Ce kit d’une dizaine d’euros comprend un tube de 50 g de colle à neige, un sachet de 25 g de poudre de neige et un flacon puffer (souffleur). Tous ces produits sont vendus individuellement dans des conditionnements plus importants. D’autres marques comme Faller ou Wooland Scenics vendent des produits similaires. On remplit le flacon puffer de poudre à neige à moitié (un petit entonnoir de cuisine, propre, sera nécessaire).

Photo 2300 : Set de départ flocons de neige Noch 07065. Source : letraindemanu.fr

● L’étape suivante nécessite de travailler la voie coupon par coupon. Je travaille au dessus d’une feuille de papier aluminium afin de pouvoir récupérer le surplus de neige. Avec un pinceau fin, j’applique de la colle à neige (Noch 61138) entre les traverses, entre les rails. Pour mémoire la colle à neige est en fait de la colle acrylique avec de la peinture acrylique blanche. C’est donc une colle teintée. Avant que la solution soit sèche, je saupoudre de la poudre de neige préalablement secouée dans le flacon car c’est une poudre électrostatique. On nettoie les rails et picots centraux avec un coton-tige imbibé d’alcool à 70°, puis je passe un abaisse-langue en bois sur le rail central qui fait office de « frotteur » pour éliminer la neige en surépaisseur. On laisse sécher une nuit.

Le résultat obtenu m’a laissé perplexe et insatisfait car la poudre de neige a du mal à adhérer aux rails pourtant enduits de Gesso.


Photo 2301 : Coupon de voie C Märklïn saupoudré de poudre de neige Noch. Source : letraindemanu.fr

J’ai donc décidé de recourir à une technique de flocage plus traditionnelle : humidification au brumisateur puis saupoudrage de poudre de neige. Nouvelle brumisation et enfin encollage avec de la colle vinylique diluée à 50% d’eau déposée en goutte à goutte avec une seringue.

Le résultat obtenu est déjà plus pertinent.


Photo 2302 : Coupon de voie C Märklïn floqué de poudre de neige Noch de façon traditionnelle. Source : letraindemanu.fr

La voie sèche est enfin fixée à son emplacement définitif.


Photo 2303 : Voie C Märklïn posée sur le module 4. Source : letraindemanu.fr

Le résultat obtenu est plutôt sympa mais la grande inconnue est la résistance dans le temps, alors que la neige, certes un peu plus grossière, du pourtour montagneux n’a pas bougé depuis son flocage.

Je remercie Vincentlj, modéliste breton, qui m’a offert ces éléments de voie.

Prochains travaux : les paravalanches

Emmanuel

4 commentaires

    1. Je retranscris ici l’intervention de scotwald sur le forum Loco-Revue :

      « Bonjour

      Colle vinylique pour la neige = jaunissement assuré

      Pour que la neige reste bien blanche, il faut utiliser :

      – Du vernis à tableaux pour les couches très fines
      – Du medium brillant à tableaux pour les couches un peu plus épaisses (Le Pébéo est parfait)
      – Ou le « Terrain Snow for diorama » de chez AK interactive (Réf AK8011) pour les couches encore plus épaisses => très très bon produit »

      https://forum.e-train.fr/viewtopic.php?p=2618296#p2618296

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s