Nouveaux modules à l’Ouest et terrassement du dépôt à l’Est


Épisode 241 – Avec l’extension de la ligne à l’Ouest, le pont mobile et le module étagère ont été transformés en véritables modules plus esthétiques. Les équipes de la CIC ont profité de ces travaux pour réaliser le terrassement du dépôt.


Il y a un an, le préfet autorisait l’extension de la ligne de la CIC. Sitôt le permis de construire délivré, les équipes de la STPM, société de travaux publics embranchée dans ZI Nord, entreprenaient la construction de la ligne avec la création d’un pont mobile (pour passer un ouvrant, en l’espèce une fenêtre) et un module étagère d’angle basculant. Un an plus tard, il faut bien reconnaître que ce pont mobile n’a que très rarement été escamoté et l’étagère d’angle ne représente aucune gêne pour Dame Muriel, la propriétaire du terrain du château traversé par ces nouvelles voies. Il a donc été décidé de transformer ce module étagère escamotable en un véritable module fixe, bien plus esthétique. Quant au pont mobile, il a été doté d’un fond de décor amovible pour assurer une homogénéité à l’ensemble de cette extension. Ce fond de décor évite par ailleurs le contre-jour de la fenêtre qui complique les prises de vues photographiques sur ce pont. Retour sur ces travaux d’infrastructure.


Photo 1837 : Le pont mobile et le module étagère escamotable avant travaux de rénovation. Source : letraindemanu.fr

Tout en bois de récupération 

Toujours dans le cadre d’un budget contraint, ces travaux de menuiserie ont été réalisés à base de bois récupéré aux encombrants aux beaux jours. Je n’ai pas trouvé de contreplaqué mais de l’aggloméré 10 mm issus d’anciens meubles. Ce n’est pas mon bois préféré que je trouve un peu lourd, mais pour cette petite surface cela convient bien. Après avoir découpé les quatre panneaux nécessaires, le bois est poncé à grain moyen sur toutes les faces qui seront visibles (les deux faces des extrémités et les faces intérieures de la longueur et de la largeur).

Le module d’angle

Le module d’angle a une largeur de 47 cm (côté fenêtre, dans le prolongement du pont) et une longueur de 74 cm (côté mur, perpendiculaire au pont). La profondeur est de 25 cm côté ZI Nord et 12,5 cm à l’autre extrémité. Le rayon de courbure de la voie (voie C Märklin, déjà posée) est de 36 cm (rayon R1). La hauteur est de 30 cm pour être raccord avec le module ZI Nord. Des ouvertures de 8 à 9 cm de large et 10 cm de haut sont découpées dans les parties latérales pour le passage de la voie.

Les panneaux sont d’abord assemblés deux par deux : une extrémité avec la largeur, l’autre extrémité avec la longueur. Il faut veiller au bon équerrage. Le collage est réalisé à la colle néoprène en gel à prise rapide et cloutage avec des clous à tête d’homme.

Photo 1838 : les panneaux collés deux par deux sont posés de façon provisoire pour vérifier la vue d’ensemble. Source : letraindemanu.fr

Je passe une première couche de peinture blanche acrylique Luxens White Mat diluée à 50% d’eau sur toutes les faces y compris la face qui sera paquée au mur. Il est en effet préférable de toujours peindre les deux faces d’un panneau de bois, même si l’une des faces n’est pas visible. Je laisse sécher une journée puis je ponce à nouveau avec un grain plus fin les faces visibles. J’applique une seconde sous-couche de blanc diluée cette fois à 30% d’eau sur toutes les faces. Nouveau ponçage à grains fins. La dernière couche de peinture blanche non diluée est appliquée au pinceau de largeur 40 mm sur les seules faces visibles du spectateur. Comme d’usage, une première passe verticale et une passe horizontale. A ce stade j’ai donc les éléments de mon module d’angle prêts à recevoir leur peinture décorative.

Photo 1839 : Les panneaux ont reçu leurs couches de peinture et sont prêts à recevoir leur peinture décorative. Les panneaux ne sont pas encore fixés, le morceau de bois central n’est utilisé que pour le calage des éléments. Source : letraindemanu.fr

Je vais tenter de reproduire une peinture semblable au fond de décor de ZI Nord, c’est à dire un fond à ciel bleu azur. Si le ciel de ZI Nord est un dégradé légèrement brumeux du bleu au gris justifié par l’aspect industriel du module, ces nouveaux fonds seront légèrement moins brumeux mais plus ennuagés.

Pour les étapes précédentes, je vais travailler avec des mélanges. Il faut être prudent car ces mélanges foncent lors du séchage. Dans un pot je mélange un peu de peinture blanche avec quelques noisettes (5 à 6) de peinture acrylique Pébéo « Bleu azur 205 série 2« . Ce mélange est appliqué à plat sur l’établi, du haut vers le bas en passes horizontales. Cette première couche est réalisée sur les quatre faces intérieures. Puis le mélange est à nouveau dilué avec un peu de peinture blanche pour éclaircir le bleu. On réalise ainsi un léger dégradé d’un bleu assez vif en haut vers un bleu peu plus laiteux en bas.

On profite de cette étape pour peindre la plaque de bois qui servira de toit au module. On conserve ainsi les mêmes teintes.

Avant que la peinture ne soit entièrement sèche, je dépose un peu de blanc non dilué dans un autre petit récipient. Avec une éponge, j’applique ce blanc pour former des nuages. Je refais le même type d’application avec cette fois un blanc légèrement dilué avec un gris « Graphite 134 série 1« . Ce gris est appliqué au centre des nuages pour leur donner un peu de relief.  On laisse sécher plusieurs heures.

Photo 1840 : peinture de fond de décor du module 3. Source : letraindemanu.fr

Pose des panneaux et bandeaux enjoliveurs

Avant de poser les panneaux, je renforce la fixation définitive de l’étagère avec une entretoise biseautée à 45° à ses extrémités et fixée dans le mur avec une équerre métallique solidement vissée dans le mur.

Les deux demi-éléments sont assemblés à la colle néoprène en gel à prise rapide et cloutage. L’ensemble est ensuite collé sur l’étagère. Un morceau carré de MDF 20 mm et 10 cm de coté est également collé dans l’angle inférieur des deux demi-éléments pour renforcer la solidité du montage.

Le bandeau enjoliveur supérieur est découpé à la scie à chantourner dans du MDF de 3 mm (fond d’armoire) : 70 cm de long sur 9 cm de hauteur. Il est ensuite cloué et collé à la néoprène sur les extrémités, face lisse vers l’extérieur. Sa souplesse permet la réalisation d’un bel arrondi. Dans la même matière je découpe de petites pièces pour les enjoliveurs latéraux.

Photo 1841 : Pose des enjoliveurs sur la face avant du module 3. Source : letraindemanu.fr

Le toit du module

Le toit du module est réalisé avec une plaque de MDF 3 mm (fond d’armoire). La face intérieure a déjà été peinte aux étapes précédentes. Posé sur le module, ses côtes de découpes sont reportées sur la face intérieure. Le bandeau enjoliveur supérieur sert ici de gabarit de découpe avant. La découpe est effectuée à la scie à chantourner. Le toit est ensuite cloué et collé à la néoprène gel à prise rapide.

Tous les raccords entre ses pièces sont jointés avec un peu d’enduit de rebouchage et poncés.

L’ensemble des enjoliveurs est ensuite peint avec une peinture acrylique mate Luxens   » Noir Paris 1 « , c’est à dire le même noir que celui utilisé pour le module ZI Nord.

Photo 1842 : Mise en peinture noire des bandeaux enjoliveurs. Source : letraindemanu.fr

Pont mobile

Si le module 3 est devenu un module complet fixe, le pont doit malgré tout rester escamotable pour permettre l’ouverture partielle de la fenêtre si besoin. De fait, le fond de décor de ce pont doit lui aussi être amovible.

Ce fond de décor est donc constitué d’une plaque de MDF 3 mm (fond d’armoire) de la longueur totale du pont et d’une hauteur suffisante pour joindre le toit des modules qui l’encadrent jusqu’à l’arrière de la planchette antichute initialement posée. Cette plaque de MDF est collée-cloutée à un tasseau sur sa face arrière. Ce tasseau repose sur deux cales fixées sur les parois des modules encadrants. Une petite glissière en bois constituée d’un montage de chutes de MDF 3 mm superposées permet de plaquer le fond de décor à la paroi antichute d’origine.

Le fond de décor du pont est peint de la même façon que le module précédent.

Photo 1843 : Mise en peinture du fond de décor du pont mobile. Source : letraindemanu.fr

A ce stade, l’extension Ouest est maintenant plus homogène. Il me reste à trouver aux encombrants un tasseau et un fond d’armoire pour réaliser le toit et l’enjoliveur haut de la face avant du pont mobile. Des éclairages à leds sont également prévus pour ces nouveaux tronçons.

Photo 1844 : le module ZI Nord et les extensions Ouest. Source : letraindemanu.fr

Terrassement du dépôt à l’Est

Les travaux avaient peu avancé dans le dépôt ces derniers mois faute d’inspiration sur le tracé exact des voies : Il faut permettre du stockage sans toutefois surcharger cette petite surface. De plus, j’ai très longtemps tergiversé sur le type de voie C ou K pour cette extension à l’Est.

La plateforme de la voie du fond en contreplaqué de 5 mm posée sur des cales en bois (circuit principal) a été installée depuis longtemps, mais le reste du dépôt n’était pas travaillé. J’ai donc décidé de coller des plaques de polystyrène collées à la colle à bois (non diluée) pour obtenir l’épaisseur désirée. Une plaque de MDF 3 mm  est ensuite posée sur ce polystyrène pour être raccord avec la plateforme de voie du fond. Le tout a ensuite été recouvert de Dépron 6 mm, comme dans ZI Nord.

Ce configuration me permettra ensuite de créer du relief négatif dans ce dépôt. Il ne me reste plus qu’à poser la voie K, mais s’il me reste de la voie flexible, il me faudra acheter des aiguillages neufs, les aiguillages K Märklin étant trop fragiles pour prendre le risque de travailler avec des aiguillages d’occasion (les mécanismes des aiguillages K sont le point faible de la marque allemande, problème jamais résolu depuis la création de cette voie).

Photo 1845 et 1846 : Terrassement du dépôt et plan de voies. Source : letraindemanu.fr

Le plan de voie envisagé

To be continued…

Emmanuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s