Un « pont-locomotive » entre deux bâtiments à Prague


Épisode 207 – L’artiste tchèque David Černý porte un nouveau projet d’urbanisme inspiré d’une catastrophe ferroviaire survenue en France.


Si l’artiste tchèque David Černý nous est peu connus en France, il est en revanche renommé dans son pays, la République Tchèque, pour ses œuvres insolites tels ces bébés rampant sur une tour de télévision du quartier Žižkov à Prague ou Saint Venceslas chevauchant le ventre d’un cheval suspendu par les pattes passage Lucerna.

Inspiré par une catastrophe ferroviaire française 

Le créateur tchèque et son collègue architecte-urbaniste Tomáš Císař ont pour projet de créer un pont-locomotive pour relier deux futurs bâtiments du quartier pragois de Vysočany, dans l’esprit d’une machine du XIXe siècle s’écrasant d’un bâtiment vers l’autre. La catastrophe de la Gare Montparnasse survenue le 22 octobre 1895 a été leur source d’inspiration.

Photo 1517 : Le projet de pont-locomotive à Prague. Crédit : Archives de David Černý

Ce jour-là, une locomotive de type 120 tractant une rame reliant Granville à Paris n’avait pu freiner à temps et s’était écrasée sur l’esplanade tuant une kiosquière de 39 ans.

« Nous avons réfléchi à la manière de relier les bâtiments entre eux. Nous avions besoin de contraste entre les bâtiments ordinaires et la locomotive elle-même. L’inspiration est venue d’un accident réel qui s’est produit en 1895 à la gare Montparnasse à Paris, quand une locomotive n’a pas réussi à s’arrêter, est passée par la fenêtre et s’est écrasée sur le trottoir. Cette photographie très connue a finalement été notre principale source d’inspiration pour la forme du pont. » explique Tomáš Císař dans les colonnes de Radio Prague International.

Une œuvre de mémoire sur la Déportation

La future œuvre sera érigée à côté de l’ancienne usine Českomoravská Kolben-Daněk (ČKD) surnommée Kolbenka, une importante usine qui fabriquait… des locomotives.

« Emil Kolben était un célèbre inventeur et industriel, et son usine est tout près de l’endroit où nous avons prévu de construire ce pont. De plus, l’investisseur M. Eugen Roden est en train de tourner un documentaire sur Emil Kolben. En tant qu’industriel juif, Kolben est décédé dans le camp de concentration de Terezín. Comme nous le savons, les locomotives sont malheureusement étroitement liées à ces déportations. C’était donc un autre niveau d’inspiration pour nous. »

Le « pont-locomotive » reliera deux futurs bâtiments conçus par l’architecte Zdeněk Jiran. Ils abriteront des logements résidentiels, des bureaux et des activités commerciales. Ils devraient être achevés d’ici deux ans.

Voila une œuvre originale qui pourrait inspirer les modélistes sur leur réseau.

Emmanuel

Source : Radio Prague International en Français 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s