Seconde cabine d’aiguillage [Cités Miniatures Ho & N]


Épisode 161 – Pour redémarrer en douceur les travaux sur le module en ce début d’année, je vais construire la seconde cabine d’aiguillage du kit ED 026-1 de chez Cités Miniatures. Une référence très appropriée pour découvrir cette marque artisanale hexagonale et se familiariser aux kits en laser-cut.


La première cabine a été construite en septembre dernier (Épisode 141). Le résultat était plutôt probant. Pour ce second exemplaire je prévois un éclairage intérieur. Ce kit est également disponible à l’échelle N.


Photo 1038 : Le kit ED 026-1 de chez Cités Miniatures. Source : letraindemanu.fr

La mise en peinture

La planche qui comprend les murs et les poteaux est trop fine pour supporter une peinture au pinceau. Elle est donc peinte avec de la peinture en bombe acrylique couleur « gris pierre » de la gamme « Do it » de chez Marabu (rayon arts graphiques de chez Truffaut ou Zodio). On attend 24 heures.

Les murs

Les murs sont composés chacun de deux demi-murs qui devront ensuite être collés dos à dos. Le dégrappage des huit pièces  nécessite du soin mais ne présente pas de problème particulier.

Photo 1039 : Assemblage des murs, cabine d’aiguillage Cités miniatures. Source : letraindemanu.fr

Le collage de chaque demi-mur est une étape un peu sensible car c’est du « one-shot » : on n’a pas le droit à l’erreur ! Il faut travailler sur un plan absolument lisse (une table en verre par exemple) et s’aider d’un point d’appui pour caler les pièces. N’hésitez pas à faire des essais à blanc pour maîtriser le geste. Le mur du fond est le plus simple, on commence donc par lui. Pour se faire, on pose horizontalement les deux pièces en  » V « , la cale permettant le bon alignement vertical (La photo ci-dessous montre la position de départ, les doigts étant ici remplacés par un briquet et un cutter pour les besoins de la photographie). Lorsque vous êtes prêts, on retire la pellicule protectrice de l’un des éléments puis on rapproche les deux pièces. On presse quelques secondes.. On répète l’opération avec les autres murs. Les murs avec fenêtres sont les plus sensibles pour que l’alignement soit impeccable.

Les poteaux centraux

Les poteaux se collent facilement avec leur adhésif d’origine. Il faut seulement être vigilant aux différents types de poteaux : longueur et biseautage. Il faut être soigneux pour poser les poteaux parfaitement à 90° en s’aidant des stries sur les murs. A ce stade, je ne colle que les poteaux centraux sur les faces internes et externes de chaque mur. Les poteaux d’angles se poseront plus tard.

Photo 1040 : Assemblage des murs, pose des poteaux, cabine d’aiguillage Cités miniatures. Source : letraindemanu.fr

Dès cette étape il vous faut choisir le sens de montage des fenêtres : à droite ou à gauche. Préférez une position qui mette en valeur l’intérieur de la cabine par le spectateur tout en restant cohérent avec le plan de voie, l’aiguilleur devant avoir vue sur les aiguilles à manipuler.

Collage des murs

Les murs sont collés à la colle blanche appliquée au cure-dent. Les murs latéraux se collent à l’intérieur des murs avant et arrière. On laisse sécher. Ensuite, on peut coller les poteaux d’angles.

Les poteaux d’angles

Je commence par les poteaux d’angles sur les faces externes des murs latéraux (poteaux biseautés). Puis les poteaux d’angles sur les faces externes des murs avant et arrière. Ces poteaux plus larges permettent de camoufler la tranche des poteaux précédents. On place ensuite les poteaux d’angles intérieurs.

Photo 1041 : Montage des murs, cabine d’aiguillage Cités miniatures. Sources : letraindemanu.fr

Nouveau voile de peinture

A ce stade il est intéressant d’appliquer un nouveau voile de peinture « gris pierre« , pour masquer les tranches encore visibles. On laisse sécher.

Première patine

La patine est réalisée à la terre à décor (TAD). Elle nécessitera d’être fixée par un voile de vernis en bombe. Il est donc préférable de le faire avant la pose des vitrages.

Je fais un premier passage avec de la TAD  » ocre clair  » puis un second avec du «  noir poussière « . Je fixe avec un voile de vernis. Le vernis va atténuer sensiblement la patine, voire la faire disparaître. Si c’est le cas, rien de grave, on recommence.

Leviers d’aiguilles

Les leviers d’aiguilles ont été eux aussi peints à la bombe en  » gris pierre « .  Dégrappés, ils sont ensuite collés avec de la colle blanche déposée au cure-dent sur le platelage prévu à cet effet (Pièce pré-percée munie d’un ergot). Il faut faire attention à ce que les leviers soient bien droits. Le platelage des leviers est ensuite collé sur le socle du bâtiment à son emplacement en veillant à ce qu’il soit bien au niveau du sol, ce qui laisse donc un orifice sous le platelage d’où sont sensés partir les tringleries.

Photo 1042 : Patine des murs et pose des leviers d’aiguillage. Cabine d’aiguillage Cités miniatures. Source : letraindemanu.fr

A ce stade on peut patiner le socle de la même façon que les murs puis le vernir.

La porte

La porte est composée de trois pièces : une partie pleine prise en sandwich entre deux pièces de renforts. On les colle comme les demi-murs. Je la peins avec une peinture en bombe  » vert foncé  » pour rester cohérent avec la première cabine. Mais on pourrait tout aussi bien la peindre en rouge grenat ou en bleu. La porte sera collée en position ouverte pour mieux visualiser l’intérieur.

La pose des vitrages

Si vous souhaitez donner une dernière touche de patine à la terre à décor, c’est maintenant ! Car après la pose des vitres, tout voile de vernis viendrait les ternir.

La pose des vitre est délicate car il faut les insérer dans des croisillons fins et fragiles. Je dégrappe les 6 vitres et je retire les deux pellicules de protection. Un peu de colle blanche est déposée au pinceau fin sur l’entourage intérieur. Il faut avoir la main légère, car tout surplus de colle sera disgracieux. Il faut ensuite poser la cabine sur la face que l’on va travailler. Le plan dur évitera la casse. Chaque fenêtre est ensuite insérée par l’intérieur de la cabine. On prend appui sur le croisillon et on presse doucement. Les traces de colles sont immédiatement nettoyées au pinceau fin humide et les traces de doigts avec un coton-tige.

Prévoir l’éclairage

J’ai regretté de ne pas avoir éclairé ma première cabine. Je vais donc prévoir une lumière sur ce second exemplaire. J’envisage une simple led CMS blanche ton chaud. Avec une bonne résistance de 5 kOhms, j’obtiendrai un éclairage un peu faiblard approprié. Il est prévu que j’achète ces composants lors de l’exposition de Saint-Mandé. Je perce donc un trou dans le socle, dans un angle caché du spectateur. Il permettra le passage des câbles.

Photo 1043 : Cabine d’aiguillages Cités miniatures. Accessoires complémentaires. Source : letraindemanu.fr

Armature de toiture, support équipements

Là encore, on rassemble deux pièces dos à dos, comme les demi-murs : un grand cadre pour le toit, et un petit pour le support d’équipements. Sur cette dernière pièce, on applique ensuite les équipements. L’ensemble des équipements est ensuite collé sur le mur opposé aux leviers d’aiguilles.

Je suspends ici mes travaux puisqu’il me faut attendre l’exposition de Saint-Mandé pour acheter l’éclairage, avant de poser la toiture. Cela me laisse quelques jours pour trouver le lieu d’implantation le plus approprié.


Photo 1044 : La cabine d’aiguillages Cités miniature sur son probable emplacement définitif. Source : letraindemanu.fr


En conclusion : Cette référence (également disponible en N) est un excellent produit pour découvrir les maquettes laser-cut de Cités Miniatures avant de se lancer sur une référence plus complexe et plus onéreuse. J’ai passé d’agréables moments pour leur montage. La notice est explicite, les pièces faciles à travailler, même si le montage nécessite du soin. A noter la réactivité de l’enseigne pour répondre aux questions par mail en cas de soucis. Un produit qui convient aussi bien à des modélistes débutants qu’à des pratiquants plus avertis.

Emmanuel


Références :

Cabines d’aiguillage (pack de 2) : ED-026-1-Ho  et  ED-026-1-N

Cet article ne présente pas de caractère publicitaire et a été rédigé en toute indépendance éditoriale sur la base d’un kit acheté en exposition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s