Le musée du train à Nîmes



Épisode 144 – La ville de Nîmes dispose d’un musée ferroviaire animé par une équipe de bénévoles, anciens cheminots pour la plupart. Philippe Parini, ami modéliste et chroniqueur sur ce blog, a profité des Journées Européennes du Patrimoine pour visiter ce lieu incontournable pour tout ferrovipathe et nous en ramener quelques beaux clichés.


Par Philippe Parini,
Chroniqueur invité

De passage à Nîmes le 16 septembre dernier,  j’ai profité de l’ouverture du musée du train de l’AAATV-SNCF à Nîmes pour visiter ce lieu emblématique. C’est en effet le second site de préservation du patrimoine ferroviaire après le musée de Mulhouse avec 600m² dédiés au parc traction et aux véhicules remorqués. Ce musée, qui n’est ouvert que le samedi, organisait une journée portes ouvertes et une bourse de modélisme ferroviaire à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Ce lieu est remarquable avec ses sept grandes salles installées dans une halle de type Baltard. On peut y admirer d’innombrables objets liés à l’activité du chemin de fer, de l’époque vapeur en particulier : des outils, plaques d’identification, innombrables iconographies,… Dans ce musée ouvert en 1988, on trouve également des matériels roulants intéressants, en particulier une très belle 141R que j’ai eu la chance de visiter avec un de ses anciens mécaniciens qui avait conduit cette locomotive et qui nous a fait partager une partie de son histoire avec cette machine.


On y trouve aussi entre autre la CC 7121 qui détient un record de vitesse de 243 km/h en 1954


L’autre intérêt de ce musée réside dans le fait qu’il se trouve dans une ancienne rotonde PLM, avec une plaque tournante fonctionnelle.


Ce musée est animé par des anciens cheminots qui ont su nous faire partager leur passion durant ces visites. A noter le bar original, fait en partie avec des éléments d’anciennes BB. Si vous passez par Nîmes un Samedi ne manquez pas cette visite.

La bourse quant à elle , était comme toujours un peu décevante pour un Märkliniste, on y trouvait presque exclusivement du matériel 2 rails Sncf.


Photos 941 à 948 : Musée ferroviaire de Nîmes. Crédits photos : Philippe Parini pour letraindemanu.frLorsque j’ai dit à certains exposants que j’étais en 3 rails, ils m’ont regardé comme un martien…Philippe

Vous aussi, n’hésitez pas à partager votre passion. Pour proposer votre reportage, cliquez sur l’image

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s