Sept blessés légers dans un accident de RER



Episode 124 – Sept personnes ont été légèrement blessées ce matin dans un accident survenu sur le RER B entre Saint-Rémy-Lès-Chevreuse et Courcelles-sur-Yvette.


Les importantes intempéries survenues cette nuit en Ile-de-France seraient à l’origine de l’accident de RER qui a eu lieu ce matin aux environs de 5h entre Saint-Rémy-Lès-Chevreuse (Yvelines) et Courcelles-sur-Yvette (Essonne). Les pluies abondantes ces dernières heures ont provoqué la crue d’un torrent voisin et un talus s’est affaissé. Une partie du ballast a été emporté par les flots.


Photo 798 : Accident d’une rame du RER B. Source : Denis Cosnard sur Twitter.

La rame, qui se dirigeait vers Paris avec une dizaine de passagers à son bord, était la première de la journée. Bien qu’il circulait à une vitesse inférieure à la vitesse autorisée, le conducteur n’a pas pu stopper le convoi à temps. La motrice a réussi à franchir l’obstacle, mais les trois voitures suivantes ont déraillé et se sont couchées sur les voies.

Immédiatement alertés, les sapeurs-pompiers ont pris en charge les sept voyageurs légèrement blessés. Trois d’entre eux, dont une femme enceinte, ont été évacués à l’hôpital tandis que les quatre autres ont pu rentrer chez eux.

La PDG de la RATP, Catherine Guillouard, gestionnaire de cette ligne de RER, s’est rendue sur place.  » Tout le groupe RATP est au maximum pour remettre les opérations en route mais ça va être compliqué « , a-t-elle déclaré, lors d’un point presse devant la gare de Courcelles-sur-Yvette, ajoutant que cela prendra  » sans doute plusieurs jours « . Le trafic est totalement interrompu entre Courcelles-sur-Yvette et Orsay-Ville. Des bus de substitution ont été mis en place.

 » Il est rare d’avoir autant d’intempéries juste avant le premier train. C’est un affaissement qui est très difficile à détecter et donc c’est assez miraculeux qu’il n’y ait pas eu de blessés graves ce matin. Mais encore une fois, détecter ce genre d’affaissement de la plate-forme est très difficile « , expliquait Gilles Dansart, Directeur de Mobilettre, à BFMTV.  » Il y a toujours des rames de début de service, de reconnaissance. Manifestement il y a eu un subit affaissement entre la rame de reconnaissance et la rame de voyageurs, donc il est très difficile d’anticiper ce genre de situation. C’est tellement exceptionnel qu’on ne peut pas modéliser tous les cas « .


Comme d’habitude en pareille circonstance, quelques politiques se sont crus obligés de publier des tweets. Ainsi, Valérie Pécresse, sans doute par peur que des Franciliens aient pu oublier son existence quelques minutes, a-t-elle publié :   » Toutes mes pensées vont aux voyageurs du RERB victimes d’un déraillement ce matin à Courcelles-sur-Yvette. Ma reconnaissance aux forces de secours mobilisées. « .

Nul doute que ce tweet insipide et opportuniste aura réconforté les blessés de cet accident et les équipes de secours. Encore un Tweet qui restera gravé dans la mémoire collective.

C’était à prévoir, ce message d’une viduité sidérale a immédiatement provoqué, à juste titre, la raillerie des followers et autres internautes. Une fois de plus, la présidente de région aurait mieux fait de rester silencieuse. Somme toute, si les politiques servaient à quelque chose, cela se saurait… Depuis le temps.

Emmanuel

A lire également :
 » Halte à la désinformation : les passages à niveaux français ne sont pas dangereux ! « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s