En vidéo : rail inversé pour caténaire cachée


Logo astuce

Pose de la voie

Episode 108 – La caténaire, c’est beau mais c’est cher et pas toujours facile à poser. Pour les voies cachées, on trouve donc d’autres solutions moins onéreuses et des techniques plus adaptées aux faibles hauteurs disponibles dans nos coulisses.


Si la caténaire fonctionnelle présente encore aujourd’hui un intérêt technique pour commander une motrice de façon indépendante en analogique, ce fil aérien n’a plus qu’un charme purement esthétique en commande numérique. Cela permet de s’orienter vers des suspensions où l’esthétisme prime sur la robustesse.

Photo 603 : Caténaire en voies cachées sur le réseau du Céou. Source : letraindemanu.fr

Qu’on la fabrique intégralement ou que l’on s’oriente vers une production artisanale ou industrielle, tout cela a un coût et il est donc évident que l’on se tourne vers d’autres options pour les parties cachées du tracé. Car la hauteur disponible est rarement compatible avec un pantographe entièrement déployé qui risque de s’arracher au moindre obstacle. Certains industriels proposent une caténaire simplifiée pour les zones non visibles. C’est pratique certes, mais cette option à un coût que l’on peut encore diminuer. Et cela ne résout pas la problématique des très faibles hauteurs.

Hauteur très réduite

C’est le cas notamment des rampes hélicoïdales et des boucles de retournement sous plateau où la pente doit être la moins élevée possible. On cherche donc à diminuer la hauteur entre les deux niveaux, ce qui exclut d’emblée l’utilisation des poteaux traditionnels qui sont hauts d’une dizaine de centimètres.

Le problème s’est ainsi posé hier à Philippe78 sur l’une des boucles de retournement de sa gare cachée sur le « Réseau du Céou ». En effet, la hauteur disponible n’était que de 73 mm. Avec une voie C Märklin posée sur une plaque de liège de 2mm, cela laissait très peu de place pour permettre la circulation d’une motrice avec pantographe déployé.

J’ai donc proposé à notre ami Märkliniste des Yvelines d’utiliser la technique dite « du rail inversé » que j’avais moi-même expérimenté avec succès sur un précédent réseau. Cette méthode est la seule à ma connaissance qui soit compatible avec une hauteur aussi faible. Si son installation nécessite du soin, elle est facile d’emploi et réduit les coûts considérablement.

Pour ce faire, nous allons utiliser de la voie Jouef d’occasion que Philippe avait en stock. La boucle de retournement étant en voie C Märklin de rayon R1 (36cm), nous avons choisi une voie de même rayon. Les six coupons qui constituent la boucle concernée sont coupés en leur milieu avec un disque a tronçonner monté sur la Dremel.

Photo 604 : Préparation des coupons de voie Jouef qui seront utilisés comme caténaire cachée. Source : letraindemanu.fr

La partie de travelage restante offre une surface d’encollage suffisante pour la fixation des coupons.

Avant la pose, on vérifie l’intégrité du rail de roulement qui peut être lustré à la Dremel et surtout du maintien des éclisses. Si besoin les rails peuvent être soudés, les points de soudures étant ensuite meulés pour obtenir une surface parfaitement plane et sans accroche. Les rails sont ensuite collés à l’envers sur le toit de la coulisse à la colle néoprène dans l’axe exact de la voie.

Début et fin de section

Tout dépend de la hauteur disponible avant la section considérée. Dans le cas qui nous concerne, les motrices de Philippe disposent d’une hauteur suffisante pour circuler sans caténaire. Le pantographe y est donc totalement déployé. Il convient donc de l’abaisser progressivement avant d’entrer sur la section à faible hauteur.

Pour ce faire, nous avons utilisé deux sections de rails droits que nous avons montées sur des potences en chutes de bois. Ainsi, la motrice aborde cette section pantographe déployé. Le pantographe s’abaisse progressivement sur les deux rails droits inclinés vers le bas, puis parcoure la section courbe. En fin de section, le pantographe se redéploye automatiquement. A noter que cette boucle n’est parcourue que dans un seul sens. Pour une voie banalisée, il serait nécessaire de répéter le montage sur la sortie.

En vidéo, voici le montage :

Je ne puis que vous inviter à visiter le fil  » Le réseau du Céou  » ouvert par Philippe sur le Forum 3Rails. Vous pourrez y suivre plus en détails l’avancée des travaux de ce réseau qui s’annonce très prometteur tant il offre une diversité de circulations. La gare cachée avec ses deux boucles de retournement astucieusement intégrées permettront une multitude d’itinéraires imbriqués comprenant une quinzaine de cantons. Avec une rame étalon de 170cm, cela augure de belles compositions.

Emmanuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s