Construction du module de liaison


Menuiserie

Épisode 103 – Reprise des travaux d’infrastructure avec la construction d’un module de liaison en prévision d’une future extension.


A l’origine du projet, ma « Rue de Suède revisitée en Märklin digital » ne devait être qu’un simple module installé dans le salon familial et son exploitation était prévue avec deux tablettes latérales rabattables. Le déménagement du réseau dans une pièce dédiée en fin d’année dernière à ouvert de nouvelles perspectives. Ma « Rue de Suède » a ainsi été baptisée « ZI Nord » et une extension envisagée côté Est par l’adjonction d’un module au dessus du bureau-atelier, formant ainsi un réseau en forme de L.

Un second module en prévision

Le second module, nommé « ZI Est », sera plus petit, avec une longueur utile et visible de 150 cm (sur une profondeur d’environ 40 cm) car il sera encadré par deux modules de liaison de 50×50 cm. Il s’agira de modules d’angle non visibles du spectateur (modules « aveugles ») n’ayant pour seul fonction que de supporter un quart de cercle de voie pour passer d’un module à l’autre dans les angles de la pièce.

Photo 585 : un module ho en cours de construction. Il s’agit d’un module de liaison en angle non visible du public (module aveugle). Source : letraindemanu.fr

Pour ce module de liaison entre les deux zones industrielles, j’avais d’abord prévu un rayon de 43,75 cm (rayon R2 Märklin), posé sur un caisson de 50 x 50 cm. Malheureusement, ce rayon amenait ma voie trop près du fond de décor de ma future ZI Est, ce qui en aurait compliqué la décoration. Mon module ZI Nord ne pouvant pas être déplacé vers la gauche en raison de la présence d’une fenêtre que je ne voulais pas condamner, j’ai décidé d’opter pour un rayon de 36 cm (rayon R1 Märklin). Certes, c’est serré, mais cette portion ne sera pas visible. De plus, ce réseau n’est prévu que pour recevoir du matériel court et circulant à des vitesses peu élevées.

Tout en matériel de récup’

Toujours dans l’esprit d’un budget raisonné, ce module de liaison est réalisé avec des matériaux de récupération : bois trouvé aux encombrants, quincaillerie de seconde main, Polyglass issu de mes chutes de travaux de façade, …

L’idée est donc de fabriquer un simple cadre de 50 x 50 cm avec des tasseaux collés à la colle à bois. Les angles sont renforcés avec des équerres métalliques vissées.

Photo 586 : un module ho en cours de construction. Il s’agit d’un module de liaison en angle non visible du public (module aveugle). Il est ici doté de deux parois antichute. Source : letraindemanu.fr

Le support de voie est découpé à la scie sauteuse dans du contreplaqué de 20 mm d’épaisseur au rayon de 36 cm. La plate-forme fait 11 cm de large.  Ce choix d’une plate-forme est indispensable. En effet, le module sera inaccessible quand le module ZI Est sera installé. En cas de déraillement, il faudra donc pouvoir récupérer le matériel en passant par en-dessous.

J’envisage d’y installer une caténaire. Elle n’est actuellement pas prévue sur le réseau, mais reste une option. Car, une fois ZI Est construite, je n’aurai qu’un accès mal aisé à cet angle et l’installation de la caténaire serait alors compliquée. Mieux vaut être prévoyant.

Pour éviter toute chute de matériel roulant, une plaque de Polyglass est vissée de chaque côté de la plate-forme et renforcée par des chutes de tasseaux collés sous la plaque. La hauteur utile est donc de 9cm, soit approximativement la hauteur d’un mat de caténaire.

Des peignes de reliure sont vissés sous la plate-forme pour recevoir proprement les futurs câblages : Le feeder traction et les circuits électriques du module ZI Est. Un trou est percé pour réalimenter la voie sur cette portion et passer le câblage pour le témoin d’occupation par circuit de voie (led rouge clignotante au tableau de commande et de contrôle). A ce propos, il va falloir penser à changer les essieux de mes wagons Roco.

Photo 587 : un module ho en cours de construction. Il s’agit d’un module de liaison en angle non visible du public (module aveugle). Vu de dessous, on aperçoit les peignes de reliures pour les câblages. Source : letraindemanu.fr

Le cadre est ensuite fixé sur trois côtés : côté ZI Nord et sur les deux murs.

La voie

La voie utilisée sera de la voie C Märklin puisque puisque ZI Nord est équipée à chaque extrémité d’un rail de transition K>C. J’y reviendrai au moment de sa pose.

Photo 588 : Le module d’angle est en place. la fixation est solide. Lorsque la ZI Est sera en place, ce module ne sera plus visible du spectateur. Source : letraindemanu.fr

Mais d’ores et déjà, une plaquette antichute a été fixée à l’extrémité coté du futur module ZI Est.

Emmanuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s