Signalisation : premières pancartes


letraindemanu_logo_astuce

Épisode 70 – La signalisation ferroviaire ne se limite pas aux seules cibles lumineuses (ou mécaniques). D’innombrables pancartes fixes, jalonnant les voies et apportant aux mécaniciens des informations fondamentales à la sécurité des circulations, méritent d’être reproduites sur nos réseaux.


Les signaux de la sortie Est de ma gare sont installés et câblés et les armoires et caisses à piles sont posées. Il me faut maintenant compléter cette signalisation lumineuse par la signalisation fixe. De nombreuses pancartes jalonneront les voies tant pour donner des instructions que de simples informations aux mécaniciens.

Pancartes Ara productions

Cette petite entreprise bénéficie d’une bonne réputation et de retours d’expériences favorables. Leurs pancartes sont particulièrement appréciées et c’est donc vers ce fournisseur que je me suis tourné. Les produits sont de belle qualité, en plastique gravé au laser, et les prix sont raisonnables.

Pour cette première tranche et pour tester ce qui est pour moi un nouveau fournisseur, je me suis limité à des pancartes « Sj », des chevrons et des flèches blanches, soit une quinzaine de panneaux.

Les flèches blanches

Les flèches blanches (vendues en sachet de cinq unités) indiquent au machiniste la ou les voies auxquelles s’adresse le signal qui la ou les supporte, la flèche pointant vers la ou les voies concernées. C’est le cas des signaux implantés à droite de la voie ou lorsqu’un signal concerne un groupe de voies.

Ainsi, le carré de sortie Est de la voie principale, implanté à droite, est muni d’une telle flèche.


Photo 361 : Une flèche blanche sur le carré de sortie implanté à droite de la voie auquel il s’adresse. Source : letraindemanu.fr

Les poteaux

Les poteaux sont de fabrication maison avec des allumettes.

J’ai choisi de reproduire les poteaux de 3m50, soit 4 cm en Ho. Je taille donc une douzaine d’allumettes d’une longueur de 5 cm, le centimètre surnuméraire permettant de tenir le poteau lors de la phase de peinture puis sa fixation.

Je ponce les quatre faces de chaque allumette avec un papier de verre très fin afin de les désépaissir. Dans un premier temps sur toute la longueur puis, lors d’une seconde passe, sur la moitié supérieure seulement pour obtenir un poteau un peu moins large à sa pointe qu’à sa base.


Photo 362 : Préparation et peinture des poteaux pour pancartes ferroviaires. Source : letraindemanu.fr

Les poteaux et la face arrière des pancartes sont ensuite peints à la peinture Humbrol gris n°140. Après séchage, les pancartes sont collées sur les poteaux avec une pointe de colle cyanoacrylate.

Le signal « S »

Le signal « S » est une pancarte rectangulaire verticale avec la lettre « S » en blanc sur fond noir. Certains peuvent être réflectorisés par catadioptres (c’est ce modèle que j’ai choisi). Il indique au mécanicien qu’il doit actionner son sifflet (du temps de la vapeur) ou son avertisseur sonore (sur les machines modernes) pour s’annoncer à un point dangereux. Le panneau est implanté normalement à distance suffisante du point à protéger.

Lorsqu’il est complété du panonceau « J » à lettre noire sur fond blanc, cette instruction n’est applicable que de jour, de 7h à 20h.

Dans mon cas, il s’agit du passage à niveau situé sur la partie Est de la zone industrielle. La gare étant d’arrêt général, les panneaux sont implantés juste avant le croisement avec la route.


Photo 363 : Implantation des pancartes S sur la voie principale et sur l’embranchement E3. Source : letraindemanu.fr

Les pancartes « chevron »

Les pancartes « chevron » sont des pancartes carrées, à fond blanc et liséré noir, portant un logotype en forme de « V » de couleur noire.

Lorsque la pointe est dirigée vers le bas, elle indique au mécanicien une aiguille ou groupe d’aiguilles abordé en pointe et à franchir avec une vitesse limitée. Sur voie unique, elle peut aussi matérialiser le point d’entrée dans un établissement.

Lorsque la pointe est dirigée vers le haut, elle indique au mécanicien la sortie d’une voie de service prise en talon. Sur voie unique elle indique également un signal de groupe en sortie de gare.

Sur la photo ci-dessous, on voit les pancartes « chevron pointe en haut » implantées en sortie Ouest de la voie principale et de la voie d’évitement, indiquant ainsi au mécanicien que le (futur) sémaphore de BMVU s’adresse aux deux voies.


Photo 364 : Les pancartes chevron pointe en haut en sortie ouest de ZI Nord. source : letraindemanu.fr

Je me pose maintenant la question de savoir où je vais mettre ceux de la sortie Est : il n’y a pas beaucoup de place et je ne suis pas certain que ces pancartes puissent être groupées avec le signal « SJ« .

Emmanuel