Construction de la gare de Krakow à l’échelle 0



Episode 290 – Produite par Auhagen en série très limitée pour Lenz en 2014, cette superbe gare à l’échelle zéro vous est présentée par Vincent.


Bonjour à tous,

Petit retour en arrière avec une réalisation qui s’est étalée de mai 2019 à février 2020 et m’a fait basculer vers l’échelle zéro.
Je vais donc vous présenter en mode « au jour le jour » la construction de la superbe gare « Krakow » au 1/45.

 

Ce modèle va être profondément modifié car en plus d’un surdétaillage et une patine hyper réaliste (ce serait dommage de s’en passer à cette échelle) … Je compte bien réaliser un aménagement intérieur complet avec éclairage, tapisseries, plancher, mobilier et personnages !

Voici une vue prise en cours de construction, histoire de vous faire une idée.

Commençons par la présentation du kit.

Comme vous le voyez, la boîte est imposante, lourde et bien remplie ! Pour le prix, c’est bien la moindre des choses !

Certes ce n’est pas donné du tout, maintenant il faut savoir que ce kit a été produit par Auhagen en série très limitée pour Lenz en 2014. Au départ il était livré avec un coffret de base comprenant un Köf, 3 wagons et la dite gare. Comme il restait des gares en trop, Lenz les a vendues sous la référence 48100.  Depuis 2015, plus aucune de ces gares n’est disponible sur le marché, c’est devenu un véritable collector. J’ai eu la chance de trouver un des derniers kits disponibles (si pas le dernier, car je la cherchais depuis 2 ans environ) chez un modélistes particulier en Allemagne, qui en plus ne cherchait pas à spéculer et la vendait en achat direct au prix de vente de l’époque. Il venait de placer l’annonce et donc j’ai sauté immédiatement dessus. En plus elle n’avait jamais été déballée et était toujours sous le cellophane d’origine.   

Le gros œuvre

Comme je vous l’ai dit, cette gare sera patinée mais également aménagée intérieurement.  Je dois donc prévoir cela dès le début de la construction.

Manifestement les concepteurs du kit y ont pensé car les murs intérieurs sont pourvus de petites rainures en relief pour venir poser les différents planchers.
J’ai choisi de réaliser ces derniers ainsi que les murs en carton plume, produit qui allie légèreté et facilité de travail. De plus, je ne vais pas suivre la notice (qui prévoit des le départ la pose des portes, fenêtres et vitrages) mais d’abord assembler tout le gros œuvre et patiner le tout en premier lieu.

Je vous laisse découvrir les premiers travaux, à savoir l’assemblage du bâtiment principal. Le flacon de colle et le cutter vous donnent une bonne idée de la taille !

Pour info, tous les planchers sont amovibles par le haut une fois les murs assemblés, indispensable pour la suite dès opérations.

Pour les aménagements et les planchers (ils ne sont bien entendu pas fixés pour l’instant), ne vous en faites pas, tout a été prévu et étudié, j’ai tout prévu … je ne vous en dis pas plus, vous découvrirez cela le moment venu. Juste un indice, les fenêtres et aménagements seront réalisés étage par étage en commençant par le rez-de-chaussée.

Et voici pour finir ce que donne le gros œuvre fini avant de passer à l’étape suivante, la peinture et la patine.

La peinture et sa patine

Voici la suite avec les travaux, soit dans un premier temps, la peinture des murs en rouge brique foncé mat.
Un pot de peinture complet Revel y est passé…

Je suis plutôt satisfait du résultat qui permet non seulement de faire disparaître l’aspect plastique brillant des murs, mais également de faire ressortir le relief et les jointures des briques.

C’est parti maintenant pour environ 36h de séchage.

Une fois le tout bien sec, je passe à la patine selon ma technique habituelle décrite dans les tutoriels présents sur mon blog et ma chaîne YouTube.
Je ne vais donc pas m’étendre sur le sujet, mais vous présenter le résultat final.

Certains parmi vous la trouveront peut-être un peu trop blanchâtre à leur goût. Personnellement elle me plaît bien ainsi.
Et de plus elle est moins blanchâtre en réel qu’en photo, ce que je ne sais malheureusement pas bien vous montrer.
Je me suis également inspiré du travail d’un pro de chez Lenz pour les teintes, ainsi que de certaines constructions rurales dans ma région. Voilà pour la petite explication.

Tant que j’y étais, j’en ai profité pour installer l’éclairage extérieur.
Les petites lanternes sont à la base des réverbères de rue à l’échelle HO de chez Evemodel. Je les ai raccourcis, cintrés à chaud et ensuite installés puis raccordés électriquement.

Le résultat est vraiment sympa je trouve.

Aménagement du rez-de-chaussée

Cette fois j’ai attaqué l’aménagement intérieur.

Le sol et les murs sont en carton plume, les motifs du plancher, de la boiserie et du papier peint ont été imprimés sur du papier sans grain de 80g.

Dommage que les vitres soient légèrement translucides et non complètement transparentes, mais bon … typique de certains vitrages de l’époque qui donnaient cet effet de l’extérieur. Perso, je trouve que c’est déjà très bien ainsi.

Le hall principal du bâtiment voyageurs est réalisé selon le même procédé.
Croyez moi, je me suis fait vraiment plaisir, et tout ça pour pas grand chose, un peu de carton plume, quelques impressions et … beaucoup de travail.

En attendant, Bob le garagiste est venu apporter quelques bonbonnes de butane et il repart avec la dernière consigne.

Aujourd’hui un camion de déménagement est venu livrer quelques meubles à Krakow, dont ces armoires métalliques, réalisées par impression sur papier de 200 grammes, pliage, collage, … bref, du classique.

De leur côté, les menuisiers ont bien travaillé car toutes les portes sont placées ainsi que les guichets et leurs délimitations pour faire la queue.

Ma commande de personnages au 1/43,5 est arrivée !

Je les ai trouvés chez sur la Bay à un prix défiant toute concurrence … environ 20 euros frais de port compris pour 200 personnages, oui vous avez bien lu. Bon ok, ils ne sont pas parfaits et il n’y a que 10 modèles différents dont les couleurs varient, mais franchement, pour le prix, ils valent la peine et on peut toujours les repeindre à sa guise. Bref, la bonne affaire.
Vous les trouverez chez Wehonest-cn sous la dénomination 200 pcs O scale 1:43.5 Larger Figures People passengers. Avouez qu’une fois mis en place, le résultat est assez réaliste je trouve.

Eclairage des pièces

Les travaux se poursuivent !
La salle d’attente et le hall du BV ont reçu leur éclairage .
Le rez-de-chaussée de la partie habitation du chef de gare à reçu ses fenêtres, les rideaux et l’éclairage ont été installés.

Pose des toitures

Après avoir terminé la pose des fenêtres,  l’aménagement intérieur et l’éclairage des différentes pièces, j’ai donc attaqué la pose des toitures et gouttières, un sacré boulot également, d’autant qu’il fallait aussi placer des poutres apparentes (et heureusement pas de charpente complète) visibles extérieurement.

Voici le résultat final une fois tout en place.

Les descentes de gouttières seront pour une prochaine fois, les travaux ayant été interrompus par Jiji, ou plutôt dans le cas présent « Catzilla ».

Pour vous donner une idée de la taille du bâtiment,  sachez que « Catzilla » est une Maine Coon adulte de 8 kg …

Réalisation de l’abri du chef de gare

Étape suivante, le petit abri couvert du chef de gare.

Rien de tel que le bois (en l’occurrence une chute de contreplaqué provenant d’un restant de porte alvéolée plaquée chêne) pour représenter … le bois !

Tout d’abord mesurer, tracer et le plus délicat,  découper et usiner les 3 pièces qui constitueront l’abri et seront recouvertes d’un petit toit ensuite. Bref, n’ayant qu’un outillage sommaire, toutes les découpes ont été faites à la mini-perceuse genre Dremel mototool munie d’un disque à dents de scie et ensuite d’une mini-fraise. Le plus long a été bien entendu la finition des ouvertures … à la main et à la lime, plate ou arrondie. Ensuite, assemblage des 3 pièces à la superglue puis découpe et cintrage du petit toit dans une chute plastique provenant d’un ancien kit et enfin collage.

Au total, pas loin de 3h de travail de précision, mais je trouve le résultat assez réussi et très réaliste.

Fin de la construction

Des nouvelles de Krakow … 


Pour raison de manque de place et de modification de projet, je me suis séparé de ma gare. Ce fut une super construction et j’ai pris énormément de plaisir à la réaliser. Elle fait maintenant le bonheur de mon ami Fred et je sais qu’elle sera très bien chez lui. Pour ma part, pour mon petit réseau, je me suis ensuite lancé dans la construction intégrale d’une gare de type Forêt Noire dont je vous ai déjà fait la présentation dans un article précédent.
Quelques caractéristiques de Krakow pour rappel :
Aménagement intérieur  hall et salle d’attente, tentures et rideaux aux autres fenêtres. Avec personnages. Éclairage extérieur 4 appliques lampadaires LED (10 à 12 volts DC) Éclairage intérieur 2 circuits LED (10 à 16 volts AC ou DC)

Dimensions du modèle 54 x 24 x 27 cm
La gare complètement terminée en quelques photos :

Vincent

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s