A la découverte des maquettes Joswood



Épisode 94 – Cette marque allemande propose de jolis kits en laser-cut. Le montage de la lampisterie référence 19007 est une bonne occasion pour découvrir cette gamme de maquettes en carton et carton-bois.


Pour assembler cette maquette, il vous faut :

– Un cutter fin à lame impérativement neuve. L’idéal est même un bistouri chirurgical pointu pour dégrapper les pièces.

– De la colle à bois prise rapide,

– Cure-dent pour l’application de la colle dans les jonctions de pièces et pinceau dédié pour le collage des pièces superposées.

La pochette plastique renferme dix planches de pièces en carton et carton-bois, une feuille rhodoïd pour les vitrages et une notice de montage. Attention à la feuille de rhodoïd : Sans doute par effet électrostatique, la mienne est restée dans la pochette plastique et c’est seulement en fin de montage que je me suis aperçu de son absence. Trop tard !

Photo 497 : Pièces de la maquette Joswood 19007. Source : letraindemanu.fr

Une maquette simple pour découvrir

La notice est très bien faite avec des photos. Le montage se réalise en une dizaine d’étapes. La maquette est composée d’une structure en carton et d’un habillage en carton-bois.

Le montage est simple. Le collage des pièces se fait avec de la colle vinylique déposée au cure-dent pour les jonctions de pièces et au pinceau dédié pour les collages de superposition.

En photos, les différentes étapes :

Photo 498 : Étape de montage de la maquette Joswood 19007. Source : letraindemanu.fr

L’assemblage ne m’a pas posé de problème particulier. Il faut être un peu plus méticuleux car les pièces sont plus fragiles qu’avec une maquette plastique. Les jonctions de pièces sont très précises et la construction finale est finalement plus solide qu’on ne le croit grâce à la superposition des pièces.

En conclusion

Cette première expérience avec un kit Joswood est agréable. Le résultat obtenu est très satisfaisant d’autant que l’esthétique de l’habillage extérieur se suffit à lui-même et ne nécessite aucune patine. Il m’a non seulement permis de découvrir une marque qui m’était jusqu’ici inconnue, mais aussi les maquettes en laser-cut.

Photo 499 : Maquette Joswood 19007 montée. Source : letraindemanu.fr

Voilà qui ouvre de nouvelles perspectives en matière d’urbanisme.

Emmanuel

5 commentaires

      1. La colle de base est la colle vinylique (colle blanche dite colle bois), elle permet de pouvoir bouger les pièces pour bien les ajuster. Idem pour Cléocol. Toutefois, d’autres colles peuvent être utiles : colle en bombe (par ex des feuilles de parement fines, pour éviter qu’elles gondolent). Ou la colle cyanoacrylate pour des petites pièces qui nécessitent une prise immédiate et solide (volets, élément de gouttière, …). Mais généralement les artisans français ont des notices explicites qui précisent bien ces étapes.

        De même, pour les peintures, les peintures en bombe sont efficace pour les pièces fines. (Elle évitent de faire consoler la matière avec des peintures acryliques diluées appliquées au pinceau.)

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s