Premiers travaux sur le module dépôt


Épisode 194 – il est temps de construire le module dépôt dit « ZI Est ». Avantage du réseau modulaire en tour de pièce, je peux y envisager un décor sensiblement différent de ZI Nord sans risque de choquer le spectateur. Début d’une nouvelle étape.


Le premier module ZI Nord est bien avancé même s’il n’est pas achevé. Ce module péri-urbain est assez dense sur le plan immobilier puisqu’il compte quatorze bâtiments sur 1 m² (200 x 50 cm) avec une petite gare avec voie d’évitement et trois voies embranchées desservant deux entreprises. La végétation verdoyante sur un fond d’un ciel bleu clair à peine ennuagé indique que nous sommes en période estivale.

Un module rural en période automnale 

Le module du dépôt, dit « ZI Est » est plus petit : L 134 x P 44 x H 41 cm, dimensions hors tout. Le plan de voie n’est pas encore définitivement arrêté puisqu’il me manque toujours des aiguillages en voie Märklin K, notamment des aiguilles gauche, mais l’idée générale y est. De la voie principale au fond, venant de ZI Nord, une bretelle d’aiguillages droits donne accès au dépôt par un tiroir. Ces aiguilles m’ont été offertes par Vincent récemment. La largeur devrait me permettre de caser une voie avec une remise (à gauche, masquant le passage en coulisse vers ZI Nord), une voie d’approvisionnement avec une station de carburant et de charbon et une voie de remisage non abritée. Bref, de quoi garer mes quelques locomotives et certains wagons de service. Toutes ces voies en impasses seront composées de voie K flexible pour éviter des voies trop rectilignes.

Photo 1362 : Construction du module dépôt Ho. Source : letraindemanu.fr

Pour changer de saison et en perspective d’un module d’angle (futur module 3) aux tons enneigés, le ciel a reçu une première couche de gris clair pour un ciel plus chargé, à l’instar du module dépôt de l’AMFAC 60 qui me sert de source d’inspiration. Il s’agit du même gris que celui utilisé pour le tableau de commande (TCC). Je pourrai nuancer ce gris par des peintures à l’éponge sur des teintes du blanc au gris foncé. Le fond de décor ne devrait se composer que d’un mur de soutènement en pierre et d’une dense végétation automnale  aux tons bruns et rougeoyants sur une colline. Bonne occasion de retravailler avec de la pâte à modeler qui durcit à l’air pour le muret et de nouvelles essences pour la végétation.

Le décor sera donc essentiellement végétal avec peu de bâtiments : une remise à une voie, une station d’approvisionnement et, si la place le permet, un petit bâtiment administratif. Quelques lampadaires, éclairages intérieurs et autres appliques apporteront vie en période nocturne.

Un relief négatif

Alors que ZI Nord  brillait par sa platitude, ce nouveau module est d’emblée prévu pour un relief négatif : la voie-mère qui, je le rappelle a son niveau zéro à 143 cm du sol, permet ici un dénivelé de – 46 mm. Pourquoi ne pas envisager un petit cours d’eau ou une simple buse d’évacuation d’eaux usées ?

Une structure gratuite

Le caisson est donc constitué de deux panneaux latéraux de 10 mm d’épaisseur reliés entre eux par des tasseaux formant un cadre. Ces panneaux sont percés d’une fenêtre (largeur 12 x hauteur 10 cm) servant d’accès aux modules mitoyens. Une plaque ce contreplaqué de 5 mm sert de base et solidifie l’ensemble. Le tout est collé à la colle vinylique et vissé. De petites équerres renforcent les angles. Les équerres qui dépassent de la structure sont sciées avec un disque à tronçonner monté sur la Dremel.

Photo 1363 : Construction du module dépôt Ho. Source : letraindemanu.fr

Le fond de décor est un panneau de MDF de 3 mm d’épaisseur. C’est un ancien fond d’armoire collé et vissé au tasseau supérieur. Six cales en bois le fixent à la base. Ces cales ont été collées à la colle néoprène pour plus de rapidité et de solidité. La néoprène supportera en effet l’humidité des travaux ultérieurs à base de colle vinylique (pose de la voie, ballastage, décor végétal,…)

La teinte grise est réalisée avec une peinture acrylique de marque Luxens satin en gris granit 5. Pour des travaux de peinture qui s’étalent dans le temps (fonds de décors, façades, …), mieux vaut privilégier des marques et références pérennes pour conserver les mêmes couleurs. Dans tous les cas, conservez le pot d’origine pour qu’une grande surface de bricolage (GSB dans notre jargon) puisse reconstituer – le plus souvent – une teinte dont la référence n’est plus en production.

Photo 1364 : Construction du module dépôt Ho. Source : letraindemanu.fr

Tous ces composants en bois ont été récupérés aux encombrants au printemps et à l’été derniers dans cette perspective. La quincaillerie provient également de récupérations. Ce module 2 ne m’a donc rien coûté si ce n’est un peu de récup’ glanée lors des promenades de Blacky.

Emmanuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s