Plusieurs blessés dans un accident de train touristique


Épisode 320 • Un accident de train touristique est survenu près de Pontarlier ce samedi. Une vingtaine de blessés est à déplorer.


Les accidents de trains touristiques sont des événements exceptionnels. Et pour cause : comme tous les trains, ils sont soumis à des contrôles drastiques des infrastructures et des certifications des véhicules qui y circulent ainsi que des personnels qui les conduisent. De plus, ces trains à vocation touristique progressent généralement à des vitesses modérées pour permettre à leurs voyageurs d’admirer les paysager qu’ils traversent.


Photo 2560 : Accident sur le train touristique Coni’Fer le 4 juin 2022  Source : l’Est républicain

Une vingtaine de blessés

Un accident est pourtant survenu ce samedi en début d’après-midi sur la ligne du train touristique du Haut-Doubs, plus connu sous le nom de Coni’Fer. Un freinage brutal semble à l’origine de cet évènement qui a impliqué une trentaine de personnes dont trois personnels de l’association gestionnaire. Bien que la rame circulait à faible allure, environ 10 km/h, elle a brutalement freiné, déséquilibrant les passagers, fort heureusement attablés dans la voiture-restaurant pour la plupart.

Une vingtaine de voyageurs à été blessée dont une adolescente plus sérieusement, victime d’un traumatisme crânien. Un important dispositif de secours a été déployé avec une trentaine de sapeurs-pompiers, dont un poste de commandement, et une équipe médicalisée du Smur sur la RN 57 toute proche, à la hauteur des Hôpitaux-Vieux, à une quinzaine de kilomètres au sud de Pontarlier. Selon un premier bilan, dix victimes ont été transportées en milieu hospitalier pour un bilan plus complet et quatorze autres ont été raccompagnées. Le dispositif « Sinus » des pompiers – Système informatique de recensement et gestion de nombreuses victimes – et le Plan blanc à l’hôpital de Pontarlier ont été déclenchés à cette occasion. La majeure partie des impliqués étaient membres d’un club de l’amitié de Pelousey.

La rame a-t-elle été victime d’une rupture de la conduite de freins ou d’un incident sur un frein à main ? Une enquête est ouverte par la gendarmerie pour préciser les causes de cet accident. Une expertise devrait se dérouler mardi.

Cet accident, même s’il mérite d’être analysé, ne remet pourtant pas en question la rigueur et le sérieux des bénévoles de cette association qui s’engagent, depuis de longues années, dans la préservation de notre patrimoine ferroviaire.

Source : l’Est républicain

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s