Relooking de la grue à eau motorisée Viessmann 5132



Épisode 251 – Une grue à eau a été offerte à la compagnie. D’origine de couleur noire, cet élément de décor mérite un petit relooking. Sortons peintures et terres à décors.


Outre la remise en briques, Julie, nouvelle mécène, a offert à la compagnie une grue à eau motorisée Viessmann. Cet élément de décor est d’origine de couleur noire, ce qui n’est guère réaliste. Il me faut donc la relooker.

Photo 1933 : Relooking de la grue à eau Viessmann. Source : letraindemanu

Dans la réalité

Les grues à eau réelles ont des teintes variées selon les époques et les réseaux. Ont retrouve néanmoins une prédominance de gris clair au gris foncé avec des teintes plus ou moins prononcées de rouille.

Photo 1934 : Une grue à eau. Source : Dreamstime

La grue ci-dessus m’a servi de base de travail.

Première mise en peinture

Dans un premier temps, j’avais profité de la mise en peinture des fenêtres de la remise en briques pour peindre la grue en gris graphite avec la bombe de peinture (Voir épisode 295). Le résultat ne m’a pas convaincu, j’ai trouvé l’aspect trop foncé à mon goût.

Photo 1935 : La grue à eau Viessmann 5132 après peinture en gris graphite. Source : letraindemanu.fr

Seconde peinture

Pendant les travaux, il est important de placer la grue et son tube moteur dans une épaisse couche de polystyrène trouée et de maintenir le haut de la grue avec un doigt pour éviter tout risque de casse (attention aux lanternes très fragiles) et d’arrachage accidentel des fils. Je travaille sous une loupe de bureau sur pied avec un bon éclairage.

Ma première couche m’a donc servi de couche d’apprêt pour la suite des travaux.  A cette seconde étape, j’ai donc préparé un gris clair à base d’acryliques Pébéo : 60% blanc de titane + 35% noir de mars et 5% bleu pour obtenir un gris acier. Le tout dilué dans le l’alcool à 70° dans un petit pot de sauce soja.

La peinture est appliquée au pinceau fin du pied (en fait au dessus de la ligne séparant la partie mobile du socle) vers le haut. Au début, je ne souhaitais peindre que le corps de la grue et conserver en gris graphite les éléments de maintien et les tiges de commande. Là encore, le résultat ne m’a pas satisfait. J’ai donc tout peint en gris clair à l’exception des faces latérales des lanternes.

Lanternes et volant de commande

Les lanternes sont minuscules. J’ai donc peint les faces latérales avec un cure-dents. En blanc dans l’axe longitudinal de la grue, en rouge dans l’axe perpendiculaire. Ainsi, les faces rouges sont présentées au chauffeur lorsque la grue est en position de travail.

Le volant est peint en jaune au pinceau fin.

Le socle

Le socle est peint en gris béton, à l’exception des grilles : 50% blanc de titane + 25 % noir de mars + 25% ocre claire.

Photos 1936 et 1937 : La grue à eau motorisée Viessmann 5132 après mise en peinture. Source : letraindemanu.fr

Patine

La suite des travaux est faite avec des terres (TAD) à décor appliquées à sec avec des pinceaux à poils souples dédiés. Les étapes 1 à 5 ne concernent que le corps de la grue et les grilles du socle. L’étape 6 concerne également le socle béton. L’étape 7 ne concerne que la partie fixée au sol de la grue. Je travaille au dessus d’une feuille de papier aluminium pour récupérer l’excédent de TAD entre chaque étape.

1° – La première passe est faite avec TAD « rouge brique » (FR décor TD11) ;

Photo 1938 : La grue à eau Viessmann 5132 après la première passe de terre à décor rouge brique. Source : letraindemanu.fr

2° – Suivie d’une application de « Rouille brune » (Artitec 70.002) ;

3° –La passe suivante est réalisée avec une teinte « brun roux » (Artitec 70.009) ;

 -J’applique ensuite du « Mexico foncé » (FR décor TD09) :

5° –Je poursuis avec un « brun terre » (Artitec 70.008) ;

6° – Je continue avec un « noir poussière » (Heico Modell 67 013) ;

 – Je termine avec un « noir » (Artitec 70.005) au pied de la grue et au niveau des boulons.

Le tout est ensuite fixé au vernis mat en bombe.

Photos 1939 et 1940 : La grue à eau Viessmann 5132 est mise en place dans le dépôt. Source : letraindemanu.fr

Le socle de la grue étant assez épais, je découpe son emplacement dans le Dépron. Un trou de 16 mm est percé pour laisser la place au moteur. Puis la grue est installée à son emplacement définitif. Ne me reste plus que son branchement électrique à finaliser.

Emmanuel

4 commentaires

  1. bonjour manu j espere que tu va bien ainsi que ta famille rt ta petite fille sofia j ai pris t on talent de savoir faire pour la grue a eau et je tant remerci a plud manu guy

    J’aime

    1. Oui la petite tribu se porte bien. Merci pour ton appréciation sur la grue, mais cette couleur et cette patine ne sont qu’un exemple parmi d’autres puisque la réalité offre bien d’autres possibilités. La technique utilisée est cependant accessible au plus grand nombre puisque réalisée avec des pinceaux et des produits assez basiques.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s